navigation

Sourire, c’est Malgache ! 10 mars, 2008

Posté par rahelys dans : mode de vie , ajouter un commentaire

«  Sourire  » va de pair avec l’évocation de «  Malgaches  »

Hebergeur d'images

La semaine dernière, j’ai regardé une émission TV française sur le rire et ses bienfaits thérapeutiques. Je savais déjà que le rire est bienfaisant pour l’homme mais de là à suivre des séances de rire collectif, je n’y avais jamais pensé !

Il parait que cela devient impératif car avec le temps l’être humain, par exemple, les Européens ne rient pas assez.  Il y a 60 ans, on riait en moyenne 20mn par jour, maintenant cela passe de 5 à 3 mn par jour !

 

Alors que le rire est nécessaire au bien-être mental et physique de l’homme.

 

Il ne s’agit pas ici d’un rire forcé que l’on fait parce qu’il faut rire !

Non, il s’agit d’un rire provoqué naturellement, venant, par exemple, d’une discussion entre amis, connaissances; d’échanges entre quelqu’un qui raconte et d’autres qui écoutent, commentent et qui provoquent une certaine complicité qui se traduit par des rires, fous rires, de petits sourires.

Dans les grandes villes des pays dits avancés, on provoque le rire par tous les moyens: par des jeux de mots, des mots grossiers, des vulgarités… des mimes, des travestis…

 

De l’autre côté, regardez des photos de peuples de pays dits pauvres. Malgré la pauvreté ambiante vous serez étonnés par la lumière qui brille de leurs yeux. Les gazouillis des enfants qui gambadent partout. Partout, ça transpire la joie, le bien-être mental !  Pour les adultes, cela se traduit par les habits aux couleurs flamboyants: des feux d’artifice de couleurs !Ce qui est frappant quand on arrive pour la première fois dans un pays occidental dit riche, ce sont les yeux sans éclat.Tout le monde est habillé en noir ou en gris;  il faut signaler aussi que le temps ne s’y prête pas toujours aux bermudas !

Et dans les couloirs des logements, il n’y a aucun bruit, surtout pas de cris, ni de chants d’enfants. Par contre, on rencontre un bon nombre de chiens et partout sur les trottoirs leurs crottes !  Heureusement, nombreuses communes ont  fait de grands efforts pour démentir cela.

Malheureusement, on ne peut pas rire avec les chiens !

A Madagascar, les Malgaches n’ont pas le même nombre de billets de banque que les habitants des autres pays du monde mais ils ont la joie, ce feu intérieur qui se communique facilement !

Et leurs enfants savent jouer; construire leur jouet eux-mêmes avec quelque bout de ficelle et de bouchons …!

Et ils s’amusent d’instinct entre eux, savent jouer à cache-cache, à la marelle, à chat et souris, chanter, sauter à la corde, faire des rondes …!

Dans les cours de récréation des écoles, les enfants courent partout, sautent, font des rondes et chantent des comptines !

 

Actuellement, le rire, le sourire est devenu un luxe qui fait partie de la qualité de vie ! Et c’est là que l’on est arrivé à se poser cette question: « C’est quoi la richesse ? être riche, c’est quoi exactement ? »

Quand on pense que les Malgaches sont reconnus par leur sourire, leur nonchalance aussi certes, mais surtout par leur bonne humeur !

Là, on peut affirmer: « il y a encore de l’espoir pour Madagascar ! »

 

Reproduction Interdite  Site protégé annexe HELI’S MADAGASCAR par Copyright www.copyrightdepot.com #00040636 

Un des symboles de la femme

Posté par rahelys dans : Femme , ajouter un commentaire

En hommage à toutes les femmes en cette « journée de la Femme du 08/03/2008″,
pour « la Dignité de la Femme » – Olga HELISOA, Ambassadrice de la Paix, 08.03.2008

 

Un des symboles de la femme – Actualités – Réactions

 

(Les Monologues du Vagin -The Vagina Monologues- : une pièce est considérée comme un pilier du Féminisme. Pièce de théâtre d’Eve Ensler, créée en 1996, elle s’articule autour d’interviews de femmes parlant de leur vie sexuelle. Cette pièce connut un grand succès à Broadway, puis dans le monde entier. A ce jour, la pièce a été traduite en 26 langues et jouée dans une trentaine de pays, dont en France où la pièce connu un succès fou.)

*****


« VAGIN » SEMBLE RESUMER LA FEMME ?
 A notre époque, la « Femme » semble se résumer à « Vagin » !

C’est triste mais c’est la réalité.
  1. EN EFFET, 

tous les méfaits de son milieu semblent s’abattre sur la femme :    

Dès l’enfance, elle est mutilée ; d’avance, elle est condamnée à une vie de souffrances, de pleurs ! 

 

 Femme, on te vole tes droits, ton honneur, ta dignité pour des gains facilement acquis !

 

Femmes : ton salaire est moindre que celui de l’homme !

 

Femme, petite fille déjà ton éducation est délaissée ; tu ne reçois pas la même instruction que le garçon !

 

Femme, tu es illettrée et tant de malversations se font à tes dépens !

 

Femme : ta dignité étant dérobée et l’on se plait à croire que tu ignores les choses de la vie et pourtant tu les vis de tout ton corps, tu les vis de toutes les fibres de ton âme, de ton esprit ! Qui mieux que toi peut les vivre ?

Femme : délaissée, laissée seule ployée sous les charges de la vie et l’éducation des enfants !   

 

 

2. MAIS IL Y A AUSSI…

La femme qui ne s’en fait pas et l’on dit que c’est « un garçon manqué »
Eh oui, dans la vie, seul le mâle peut prendre la liberté de faire ce qui lui plaît ! 

Paraît-il !


Mais l’on doit s’attendre à ce que la femme, lasse de subir ou de voir les humiliations subies par ses sœurs, vienne un jour à réagir, à se rebeller !

Alors où irait notre société ? notre planète ?

 

Le proverbe malgache qui dit : « les grands n’en font qu’à leur tête et les enfants se retrouvent orphelins du vivant de leur père et mère  » serait vérifié !

Le commencement était la femme, la fin devrait être la femme !


 

3. QUANT A MOI !

Je préfèrerais toutefois être « femme » malgré tous les malheurs qui lui tombent dessus !

Puisque pour moi, la Femme est :

Sourire, sympathie, allégresse, beauté, chants, fleurs, parure, collier…Eclat, vie, endurance morale et physique !
- C’est elle qui met au monde ; pour cela elle n’a pas été seule, il a eu le soutien (peut-être) de l’homme !

- C’est elle qui façonne l’enfant, l’éduque, apprend à …marcher, étudier, prier, vivre…

Dans cette entreprise fastidieuse, elle a été accompagnée (peut-être) par un  » homme  » !
La femme a même droit et dignité que l’homme !

A travers la femme, on honore l’homme

car une  » femme » sous-entend « homme » !

car la femme et l’homme se complètent éternellement !

Hebergeur d'images
« Vehivavy aho, satro-boninahitro izany » (Olga HELISOA, 2008) -

« Je suis femme, c’est ma couronne » (Olga HELISOA, 2008)

VEHIVAVY dia   »VAGIN » no SAININA ?

Atolotro ho an’ireo vehivavy rehetra eran-tany, 08.03.2008

Mampalahelo fa vao hoe « Vehivavy »:

- dia « Vagin » no sainina voalohany !

- dia  « Vagin » ve  sisa no marika maha-vehivavy ?   

 1. ENY, SATRIA 

Vehivavy: soparan’ ny manodidina !
Vehivavy: vao voatavo tsy mifandraka dia efa simba tsoahina aminy ny ilany maha-izy azy !
Vehivavy: verezina zo, angalarina na fetsifetsena « amidy » azahoana vola azo mora !
Vehivavy: kely kokoa noho ny an’ny lehilahy ny vola karamany !
Vehivavy: tsy ampianarina toy ny zazalahy !
Vehivavy: tsy mahay mamaky teny dia ambakaina !
Vehivavy: tsy omena ny zony dia everina fa dondrina !
Vehivavy: ilaozana ka mianjady aminy irery ny fitaizana ny ankizy sy ny adi-piainana maro karazana !     

2. AO KOA ANEFA !

Misy vehivavy tsy miraharaha, « tsy mivaky loha  » manao « tomban-dahy » hoy ny fiteny satria hay moa ny lehilahy ihany angaha no afaka manao izay tiany atao amin’ity fiainana ity e ?
Asa !
Rahefa reraka ny mahita na miaina ny sopatra, sotasota isan-karazany hatao aminy na amin’ireo rahavaviny eran-tany izy dia hitrifana e !
Koa aiza no halehan’ity tany ity ?
Izay vao marina ny tenin’ny Ntaolo malagasy hoe: « Ny lehibe no manao ny ataony koa ny ankizy no kamboty velon-dray aman-dreny !« 

Vehivavy no niandohana, vehivavy koa no tokony hiafarana !

3. ALEOKO IHANY AHO VEHIVAVY !
na dia toa ianjadian’ny loza rehetra aza ny vehivavy kah !

Satria amiko ny vehivavy dia:
Tsiky, sariaka, hoby, manja, bika, hira, voninkazo, haingo, ravaka…Meva !

Matanjaka ara-tsaina, ara-nofo izy !

Izy no nahitana ny masoandro; tsy irery izy tamin’izany fa (tokony) nisy nanohana dia « lehilahy » !
Izy no mamolavola, mampianatra… mandeha, mianatra, mivavaka, miaina …tsy irery izy tamin’izany fa (tokony) nisy nanohana dia « lehilahy » ! »

Vehivavy » mitovy zo amin’ny « lehilahy » izay !
« Vehivavy » dia « lehilahy » no manaraka ao !
Satria mifameno izy roa

 Reproduction Interdite  Site protégé annexe HELI’S MADAGASCAR par Copyright www.copyrightdepot.com #00040636 

Fokonolona: une solution pour Madagascar – Harena naisorina tamin’ny Malagasy

Posté par rahelys dans : Développement , ajouter un commentaire

Ny FOKONOLONA: Une solution pour le Développement -Madagascar – Mondialisation

Les Malgaches sont démunis de leurs repères de développement dont l’essentiel et le fondamental: « le Fokonolona », la société civile traditionnelle de toute l’île de Madagascar .

C’est la base politique de gestion, de raliement, de défense, d’ordre de la société malgache:

Exemples: Mise au point de calendrier de gestions des terrains à travailler, calendrier de travaux: travail des terres, gestion des eaux, gestion des travailleurs, des matériels: boeufs pour piétiner etc…


Dans le cadre de la mondialisation, toutes les nations actuelles se tournent vers une nouvelle notion « la société civile »

Ironie du sort ! 

A Madagascar, on l’a banni, rayer de la vie quotidienne, de la gestion de l’Etat … 

Il ne manquera pas de savant qui aura l’idée grandiose de le remettre en route en parlant des côtés positifs du Fokonolona en politique etc…

Et l’on fera semblant de redécouvrir ou de remettre en route une nouvelle Fokonolona à la mondiale !

Avec toute la discipline nécessaire tant au niveau personnel qu’au niveau de la nation Malgache, tant que la gestion des biens, la sécurité, la santé… n’est pas basée sur le Fokonolona  (besoins impératifs de la société civile) ne figure pas au niveau de la priorité nationale mais reléguée au détriment des impératifs de la mondialisation (B.M. – FMI ..) tout est, sera voué à l’échec à  Madagascar. 

 

QUI A PEUR du Président RATSIMANDRAVA ?
Un cartoon de HelySoa1

 

Ny Fokonolona : Harena malagasy anisany nalaina tamin’ny fiainan’ny Malagasy.

Tsy manana andry ianteherana intsony ny Malagasy sy ny Fireneny momba ny Fandrosoana sy ny Fivoarana.

Io fokonolona izay nalaina tamin’ny Malagasy sy ny fiainam-pirenena malagasy io no ilaintsika averina satria io no anisany maha-Malagasy ny Malagasy.
 

- Amin’ny alàlan’ny Fokonolona no:
 

1/ Hiraisan’ny olona HINA, manao zavatra miaraka na mifanampy amin’ny atao hoe VALIN’ASA, VALIN-TANANA (entr’aide, solidarité)
 

2/ Anatin’ireo asa ataony ny fokonolona no mifanaraka manao ny fandrindrana ny fotoana fiasana, fampidiran-drano amin’ny tanim-bary…
 

3/ Eo ny mpiray monina no afaka milaza sy mifanakalo hevitra mba hanasoa ny firaisa-monina ka afaka mampita izany amin’ny mpisolovava ka tonga any ambony indrindra ny zavatra ilain’ny tantsaha sy ireo mpiasa rehetra ho an’ny Firenena.

NOSIMBAINA NY FOKONOLONA
Maro ireo zavatra nataon’ny fokonolona sy ny antony ilaina ny fokonolona no NOVAINA koa SIMBA: natao fitaovana HAMPIHATRA NY TENY MIDINA tsy nisy fifanakalozana tamin’ny mpiray monina any an-tsaha sy am-pierin’asa… koa dia mora no nanimba sy nanafoana ny fokonolona !
Noho izany rehetra izany dia :

- na misy fifehezan-tena aza eo anivontsika Malgasy tsirairay sy anivon’ny Nosy manontolo kanefa ny zavatra tena iainana sy ilain’ireo miasa isan’andro tsy ao anaty ny tetik’asa voalohany eo anivon’ny Firenena dia zava-poana ny atao rehetra.

Reproduction Interdite  Site protégé annexe HELI’S MADAGASCAR par Copyright www.copyrightdepot.com #00040636 

Lanaudière... moutons, caro... |
DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Faut-il considérer internet...
| Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013