navigation

29.09.08 ASARAMANITRA Taona vaovao MALAGASY – Nouvel AN MALGACHE ! 30 septembre, 2008

Posté par rahelys dans : Culture,Evénements HELI'S MADAGASCAR,Fêtes,Hommages,Identité malgache , ajouter un commentaire

Asaramanitra, TAONA VAOVAO MALAGASY ny 29 septambra 2008 – 11 ora sy 13mn

Ho tratry ny ela daholo hifanasoa amin’ny tany sy ny Tanindrazana e !

ARAHABA TRATRY NY ASARAMANITRA  !… TOHINY

Le 29 septembre 2008 à 11h13 est le NOUVEL AN MALGACHE !

BONNE ANNEE à tous !

En malgache on dit: « ASARAMANITRA » ! « ASARAMANITRA » !

On se souhaite « LES PARFUMS DE L’ETE » !…   SUITE

 

 

http://www.dailymotion.com/video/k6x3lkszIHxsN9gmsE

CHANT PATRIOTIQUE MALGACHE

Chanté dans les églises et temples lors des grandes occasions car c’est un cantique qui dit:

« ZANAHARY O TAHIO NY TANINDRAZANAY !

O CREATEUR BENI ET PROTEGE
NOTRE PATRIE, TERRE DE NOS ANCETRES ! »

2008 Taona md PAOLY APOSTOLY – ANNEE ST PAUL APOTRE – Cathédrale St Paul IHOSY 29 septembre, 2008

Posté par rahelys dans : A visiter,Culture,Decouverte,Développement,Evénements HELI'S MADAGASCAR,Hommages , ajouter un commentaire

Hebergeur d'images

KATEDRALY md V. PAUL ao IHOSY

Amin’izao taonan’i Paoly  Apostoly izao dia voninahitra ho anay ny mitondra anao hitsidika ity toerana iray mirakitra harem-panahy sy haren-tsaina malagasy ity.

Ny KATEDRALY md V. PAUL ao IHOSY dia vavolombelona fa mety sy rariny tokoa raha amin’ny fomba sy kolontsaina malagasy no entintsika Malagasy midera sy manandratra ny Haja sy Saotra an’ilay MPAHARY antsika… TOHINY

 

*****

 

CATHEDRALE ST PAUL D’IHOSY

En cette année de l’apôtre Paul, nous sommes heureux et honorés de vous présenter une des merveilles du patrimoine malgache : la CATHEDRALE d’IHOSY (sud malgache), la ville principale des BARA …  SUITE

GRG – Georgette RANIVOARIVELO Gabrielle : 1932-2008 Madagascar – HOMMAGES (Suite 2) 28 septembre, 2008

Posté par rahelys dans : A lire,Culture,Evénements HELI'S MADAGASCAR,Femme,Hommages,Identité malgache,Malagasy: Teny,poèmes , 1 commentaire

Hebergeur d'images

Miarahaba,

Miara-miondrika amin’ny Fianakavian’i GRG sy fianakaviamben’ny Haisoratra malagasy amin’izao vanin-taona mafy tsy maintsy diavintsika ety ambany masoandro izao…

Nandao antsika saingy namela ny sahan’ny literatiora malagasy feno hanitra tsy resy resen’ny fahafatesana.

 

Mihelina ihany Ra-olombelona
Mifandimbidimby sy aelin’ny rivotra
Fa ny asa navelany ho antsain-ko velona
Ny soa hitsingerina, ny ratsy ho ringitra

Ny soa tavela sy ny firoborobony
Tsy hitsahatra hatreo ny fisandratany avo
Toa tononkalo amin’ny firedoredony
Tsy mety maty sy tsy mety lavo

Ny mamela mamy, maty miadana
E ! Ny andro rehetra dia fandalovana
Fa tsy ho lefy hanitra ilay fisiana
Ho velona an-koatra, sy ho tsara levenana.

Ny Kanto.

FABIEN GASTON RAZAKANDRAINIBE, 27.09.2008

Locations of visitors to this page

27 septembre 2008: Madagasikara, Andro eran-tany ho an’ny Marenina (NAIVO MARENINA) – XVe Journée mondiale des sourds (Suite) 27 septembre, 2008

Posté par rahelys dans : A lire,Coup de coeur,Decouverte,Enfance - Jeunesse,Evénements HELI'S MADAGASCAR,handicap,Journée Internationale,Solidarité , ajouter un commentaire

Mitaky zo hampiasa ny fomba seraseran’ny marenina sy môna amin’ny tànana – Hampiroborobo izany fomba izany eran’ny nosy

 

NAIVO MARENINA
Mpanoratra : RAKOTONDRAJAO Teodimanana, talen’ny akany fanabeazana ny marenina

VOTOATINY
: Fanabeazana ny marenina sy ny tombontsoa azony amin’izany.

HITA AO ANATY BOKY :
- Manjo ny tokantrano manan-janaka marenina
- Fiainan’ny zaza marenina tsy mbola mianatra
- Soa azo amin’ny fianarana any amin’ny sekoly voatokana marenina
- Fomba fiasan’ny marenina
- Mahatonga ny Faharenenana
- Tokantranon’ny marenina
- Marenina ao anaty fiaraha-monina

FANAFARANA ny boky: Ankany Marenina 67 HA (Afovoany) 101 ANTANANARIVO – MADAGASCAR
Ed : 1988 – Prix : 1500 fmg (ankehitriny Ariary ?)

 

Clip d’une chanson co-écrite par

des jeunes du CROP (Centre de Ressource de l’Ouïe et de la Parole) et des animateurs de l’association Pacte de la ville de Caen
http://www.dailymotion.com/video/k3lQJqF77x4ylkgWe5

Pour le droit à la langue des signes LS , la valoriser

LIVRE MALGACHE SUR LA SURDITE

« NAIVO MARENINA »

« Naivo marenina » ou  » Naivo le sourd  » écrit par RAKOTONDRAJAO Teodimanana, directeur du centre d’éducation pour enfants sourds

Un livre, en langue malgache, dont

le sujet est la SURDITE, la VIE DES SOURDS, surtout des enfants :

Comment attrape-t-on la surdité ?

- La vie d’un foyer ayant un enfant sourd

- Un foyer de couple sourds

- Le centre d’éducation pour enfants sourds

- Le sourd dans la vie avec les entendants…

 

Commande Ankany Marenina 67 HA (Afovoany) 101 Aantananarivo – MADAGASCAR

Ed : 1988 – Prix : 1500 fmg (maintenant en Ariary ?)

26 Sept. Journée mondiale Contraception – WORLD CONTRACEPTION DAY 2008 26 septembre, 2008

Posté par rahelys dans : Culture,Enfance - Jeunesse,Journée Internationale,Maman,Santé publique,Solidarité,vie quotidienne , ajouter un commentaire

http://www.dailymotion.com/video/k3ZVXRGUL9jHm2KkGm

LIMITATION DES GROSSESSES INDESIREES  – EVITER LES AVORTEMENTS (DANGER POUR LA FEMME)

Les pays pauvres nécessitent plus de moyens de contraception
11 juillet 2008 – AFP

La Banque mondiale a appelé à donner aux femmes des pays pauvres un meilleur accès à la contraception et à l’éducation pour contribuer à réduire le nombre de grossesses non désirées.

« Chaque année ont lieu dans les pays pauvres 51 millions de grossesses non voulues chez des femmes n’utilisant pas de moyens de contraception », indique la Banque mondiale dans un rapport, diffusé jeudi à la veille de la journée mondiale de la population.

Mais le simple accès à un moyen de contraception ne pourrait suffire à faire baisser le taux de natalité dans les 35 pays où celui-ci est le plus élevé. Dans ces pays, que sont le Timor oriental, l’Afghanistan, Djibouti, le Yémen et des pays d’Afrique subsaharienne, le taux de natalité dépasse les cinq enfants par femme.

« L’éducation des filles et des femmes est tout aussi importante pour réduire à long terme le taux de natalité que la promotion de la contraception et du planning familial », estime dans le rapport Sadia Chowdhury, spécialiste de la question à la Banque mondiale.

Les pays avec le plus fort taux de natalité sont aussi les plus pauvres socialement et économiquement, avec des faibles niveaux d’éducation, des forts taux de mortalité et une grande pauvreté, souligne la Banque mondiale, en indiquant aussi que les femmes qui n’ont pas accès à une contraception ont souvent recours à l’avortement comme moyen de contrôle des naissances.

Et, selon le rapport, près de la moitié des 42 millions d’avortements qui ont lieu chaque année sont dangereux, et quelque 68.000 femmes en meurent chaque année. Environ 5,3 autres millions de femmes pâtissent d’infirmités temporaires ou permanentes suite à ces avortements.

Les avortements coûtent aussi plus cher que la contraception, ajoute le rapport. Dans le cas du Nigeria, « le coût annuel de la prise en charge des femmes après un avortement (estimé à 19 millions de dollars) est près de quatre fois supérieur au coût engendré par la contraception (estimé à 4,5 millions de dollars) », indique le rapport, qui souligne que cela équivaut « à près de 3,4% des dépenses de santé ».

« Si un moyen de contraception était proposé aux 137 millions de femmes qui n’en bénéficient pas, la mortalité des mères baisserait de 25 à 35% », ajoute la Banque mondiale, qui souligne aussi qu’une meilleure planification des naissances permettrait de faire baisser la mortalité infantile ainsi que le taux de transmission du sida.

 

CONTRACEPTION FEMININE
http://www.dailymotion.com/video/k9fgr390zK7vApCwn0

Une journée mondiale pour sensibiliser les jeunes à la contraception
Hebergeur d'images

Actualité publiée par CommentCaMarche le vendredi 19 septembre 2008

 

« Votre vie, Votre corps, Votre choix »… Un slogan pour une journée mondiale, le 26 septembre prochain, afin de sensibiliser le grand public, notamment les jeunes, à la contraception. Parrainée par la chanteuse et actrice américaine Kelly Osbourne, la Journée Mondiale de la Contraception prendra la forme d’une campagne internationale d’information et de prévention menée dans plus de 60 pays participants, dont la France.

 

Soutenue par six organisations internationales et régionales non gouvernementales et par le laboratoire Bayer Schering Pharma, la Journée Mondiale de la Contraception vise à sensibiliser les jeunes et à améliorer l’information des jeunes femmes sur les moyens contraceptifs pour qu’elles puissent maîtriser « leur corps et leur fécondité » mais aussi « pour les inciter à prendre des décisions en connaissance de cause », précise un communiqué.De nombreux évènements seront organisés à travers le monde pour l’occasion. Des actions éducatives seront présentées dans les collèges, lycées et universités, et des actions de sensibilisation auront également lieu dans de nombreuses discothèques.

 

Parmi la soixantaine de pays participants, la Journée Mondiale de la Contraception se déroulera dans 39 pays européens, 9 pays d’Asie, 18 pays d’Amérique Latine, mais aussi au Maroc, au Kenya, au Mozambique, et en Afrique du Sud.

 

En France, le grand public pourra découvrir des affiches, des brochures et autres moyens d’informations chez les professionnels de la santé. Par ailleurs, des préservatifs seront distribués aux jeunes au cours de cette Journée Mondiale.Les particuliers désirant s’informer sur la contraception (méthodes, sexualité, histoire) peuvent d’ores et déjà se rendre sur le site d’information : Contraceptions.info.

A noter que, 38% des grossesses annoncées mondialement sont des grossesses non désirées. Sur 210 millions de grossesses « déclarées », 80 millions ne sont pas « planifiées », selon The Alan Guttmacher Institute.

 

Site : www.contraceptions.info

FEMMES SANS ENFANTS – EGOISMES – INCONSCIENCES ?

http://www.dailymotion.com/video/k1nUELQCeEM5WbEt2t

Hery RASOLO: Producteur, cinéaste documentaire – Madagascar HOMMAGES (Suite)

Posté par rahelys dans : A lire,Cinéma malgache,Culture,Evénements HELI'S MADAGASCAR,Hommages,Identité malgache,Malagasy: Teny,poèmes,Solidarité , ajouter un commentaire

LASA i Hery RASOLO
Hebergeur d'images

Miarahaba e !

Manjombona tokoa ny lanitry ny literatiora sy ny kolotsaina manoloana ny voina misesy tato ho ato. Indro alefako ity Fehezam-boninkazo ity ho fiombonam-po amam-panahy noho ny fahalasanan’Itompokolahy Hery RASOLO.
Mirary fiononana feno sy faherezana ho an’ny Fianakaviana manontolo aho sady mitondra amim-bavaka.

Ramatoa RAHARIJAONA Marie-Angèle, Mpitandrina

 

VELOMA

(Ho fiombonam-po amam-panahy noho ny

fahalasanan’Itompokolahy Hery RASOLO)

 

Gina, sina ny rehetra raha nandre fa lasa ianao,

Lasa nialoha làlana. Hatramin’ny lanitra jerena,

Lanitra ory, malahelo. Mitroatra avy ao anaty ao

Ny fahatsiarovana rehetra. Tsiaro tsy hay fefena.

 

Gina, sina ny rehetra, gina sina anefa ho aiza ?

Lalàm-piainana izao, lalà-mifehy ny manana aina.

Malahelo ny mpianakavy sy ny namana, sakaiza

Nefa tsy afaka manoatra. Lasa ilay nandrandraina.

 

Gina, sina ny rehetra, vata-mangatsiaka sisa,

Nindaosin-dRafahafatesana Ilay Zanak’i Gasikara

Kintana iray niavaka tamin’ireo kintan-tsy ho voaisa,

Nitondra  anjara biriky ho voarakitra an-tantara.

 

Gina, sina ny rehetra, manoloana izato lahatra.

Gina, sina ny rehetra nandre ny fahalasananao.

Rehefa tonga izany ora tsy misy afaka mamahatra

Koa mandria am-piadanana, eny veloma no atao.

 

Ramatoa RAHARIJAONA Marie-Angèle, Mpitandrina
Frantsa 25 septambra 2008

SOURDS : Semaine internationale en septembre et XVe Journée mondiale le 27septembre 2008

Posté par rahelys dans : Culture,handicap,Journée Internationale,Mada au quotidien,Signification - Dikan'ny teny,Solidarité , ajouter un commentaire

DERNIERE SEMAINE DE SEPTEMBRE:  Semaine internationale des Sourds

POUR LA VALORISATION ET LE DROIT A LA LANGUE DES SIGNES

27 septembre 2008 -  XVe  JOURNEE MONDIALE DES SOURDS

 

http://www.dailymotion.com/video/k7HDZtILhYJkgvLX8V

MADAGASCAR – LANGUE DES SIGNES :

Un interprète pour 9 400 sourds
MADAGASCAR : SITUATION ACTUELLE
Il n’y a que 18 interprètes de la langue des signes à Madagascar. Alors que le nombre de personnes atteintes de la surdité est estimé à 170 000. D’un simple calcul, un interprète pour 9 400 sourds.

TEMOIGNAGE
Haingo Clara Rakotomalala raconte sa vie professionnelle

« Je ne suis pas devenue interprète de la langue de signes par hasard. Mes frères aînés sont sourds. De ce fait, je me suis décidée à les aider.

En 2005, je me suis inscrite à la Fédération des personnes sourdes pour apprendre la langue des signes utilisés par les sourds. En 2006, j’ai continué mes études sur cette langue à l’Estiim (Engineering School of Tourism, Informatics, Interpretership and Management) aux 67 ha. Un an après, j’ai pu assurer l’interprétariat ».

 

PASSION                                                                                                                       Vendredi denier, on l’a vue à l’Espace d’Handicap à Ambohijatovo en train de communiquer avec un jeune homme assis sur une chaise.

Haingo se met debout et ne dit aucun mot. On remarque seulement sa bouche qui est, tantôt ouverte et tantôt fermée. Elle a fait surtout des gestes avec ses mains. A force de suivre ses mouvements, on comprend que l’homme avec qui Haingo discute est atteint de surdité.

Quelquefois, cette jeune interprète fait face à des difficultés dans son métier.

« Parfois, les gens parlent très vite. Je ne parviens pas à les suivre. Il faut du temps assez large pour traduire la parole qui est prononcée en un temps très court »

Selon Haingo, les Malagasy ont leur propre langue de signes  « Elle est différente de celle qui est utilisée par d’autres pays. Je veux dire que ce n’est pas universel. Lorsque les débats sont en français ou en d’autres langues, je les traduis d‘abord mentalement en langue malagasy. Après, je les transcris en langue de signes malagasy ».

Comme tous les métiers, celui d’interprète demande aussi de la passion. D’ailleurs, il n’est pas très rémunérateur. Peut-être, c’est une des raisons pour lesquelles les jeunes sont peu intéressés. -  Herimanda R., 05.05.2008 , Madagascar Tribune

SIGNES – Sourd-Entendant Échange en français et en LSF vidéos, forum, blog, tout gratuit

Hebergeur d'images
MADAGASCAR: DICTIONNAIRE DE LANGUE DES SIGNES (POUR 2007)

Malgré leur handicap, les sourds sont à même de participer pleinement à la vie en communauté. Mais, parallèlement, afin de briser le mur communicationnel qui les sépare du reste du monde, il faut « sensibiliser la population à la reconnaissance de la culture sourde et la langue des signes ». Pour ce faire, une Journée mondiale de la surdité a été instituée depuis 1958 par la Fédération mondiale des sourds (World federation of deaf) et elle a lieu chaque dernier dimanche du mois de septembre.

Pour mieux développer cette approche « communication », l’élaboration d’un dictionnaire malgache du langage des signes a été entreprise depuis l’année 2005.
L’ouvrage est prévu sortir dans quelques mois, plus précisément en 2007. Mais le principal organisme malgache, en l’occurrence la Fmm (Fédéra-tion malgache des sourds), sis aux 67 Ha et s’occupant des sourds, n’en est pas resté là. En collaboration avec la Fédération de Norvège (Ndf), elle a initié plusieurs autres actions dont la formation d’interprètes (20 au total, dont 14 ont continué cette année) du langage des sourds dans les différents dialectes régionaux de l’île depuis août 2005. Celle-ci prendra fin en août 2007. 170 000 sourds.
La Fmm a également effectué plusieurs déplacements auprès des personnes souffrant de surdité dans tout le pays pour des séances d’informations sur leurs droits et de sensibilisation pour le respect de ces droits. D’après une enquête menée en collaboration avec l’Oms, elles sont actuellement au nombre de 170 000. Malheureusement, un funeste constat s’impose : le taux de scolarisation des sourds reste excessivement bas car, depuis 1950, ils sont seulement 1 500 à avoir fréquenté les bancs de l’école. Le fait est en effet que les établissements spécialisés sont tout aussi peu nombreux.
Seules Antananarivo, Antsirabe, Toamasina, Morondava, Fianarantsoa, ainsi que Mahajanga en disposent, et les 80 enfants sourds de la Cisco de Vangaindrano et les 20 autres de Nosy Be sombrent malgré eux dans la déperdition scolaire. Des actions sont à entreprendre à ce niveau, mais, d’ores et déjà, gageons que la publication du dictionnaire du langage des signes facilitera un tant soit peu la prise en charge de leur éducation, malgré l’insuffisance flagrante du nombre d’écoles spécialisées, et en attendant que d’éventuelles nouvelles structures voient le jour. – Mana R., Le Quotidien du 25-09-06

Hery RASOLO:Producteur, cinéaste documentaire – Madagascar HOMMAGES 25 septembre, 2008

Posté par rahelys dans : Cinéma malgache,Culture,Hommages,Identité malgache , ajouter un commentaire

LASA i Hery RASOLO
Hebergeur d'images

Nodimandry ny 21 septambra 2008 tao Antananarivo – Madagasikara ary nalevina omaly alarobia 24 septambra tao Antananarivo ihany.

 

Miondrika eo anatrehan’It. Hery RASOLO izahay.
Reharehan’i Madagasikara eran-tany izy ary niezaka nitondra ny anjara birikiny teo amin’ny fanandratana avo an’i Madagasikara Tanindrazany.

MISAOTRA TOMPOKOLAHY !
MANDRIA AM-PIADANANA !

Mitondra eto ny fiarahana ory amin’ny fianakaviana manontolo
Sy mirary fampiononana feno azy ireo. – Olga HELISOA

*****

Hery RASOLO

décède le dimanche 21 Septembre 2008 à Antananarivo – Madagascar. Il a été enterré le mercredi 24 septembre à Antananarivo.

Nous saluons le patriotisme de ce grand talent de la cinématographie malgache.

MERCI MONSIEUR !

REPOSEZ EN PAIX  ! QUE LA TERRE VOUS SOIT LEGERE ! – Olga HELISOA

*****

 

Hery RASOLO 

Hebergeur d'images

Monsieur « IZANY S’IZANY VIDEO PRODUCTION – Madagascar »

« Madagascar authentique » ou « Dis-moi d’où tu viens et je saurai qui tu es ! »

« La richesse constituée en priorité par la culture et non le matérialisme à tout va ! »

Voilà en bref, qui est Hery RASOLO.

 

Hery RASOLO, économiste – informaticien de formation et autodidacte en matière de cinéma, s’est reconverti dans la production de films documentaires en 1997 après 15 années passées à l’étranger.
Hery Rasolo se consacre depuis 2002 à sa passion : la vidéo numérique. La réalisation de films institutionnels, lui permet de produire ses propres documentaires.

 

SES OEUVRES PRIMEES 

 

Hebergeur d'images

TANKAFATRA
En novembre 2005, au Festival du film d’Amiens Hery RASOLO a présenté le film documentaire « Tankafatra ».

Tout sur le rituel d’un « Famadihana » à travers de la vie des paysans de l’Imerina sur les hautes terres malgaches.

« Tankafatra » signifie « Lieu-où-est-laissé-un-message » ou l’étonnement de la main mise du christianisme sur les terres des Ancêtres.

RAKETA MENA

« Raketa mena » sorti en 2007, dernière œuvre de Hery Rasolo, un  film documentaire de 52 minutes, dont le sujet est la famine dans le Sud malgache, a reçu les critiques positives du public.

Puis est venue sa participation au festival Ciné Sud à Cozès, en France en 2007.

Hery Rasolo, encore relativement inconnu du public, est pourtant un réalisateur talentueux. Sa participation à diverses manifestations est sollicitée !

Sa participation au Festival international de films d’Afrique et des îles (Fiafi) a été également prévue pour le 7 octobre à l’île de la Réunion.

FILMOGRAPHIE

- 14.12.2005 TANKAFATRA – Madagascar authentique (Prix Cannes et Rome)

- 22.02.2007 RAKETA MENA (Cactus rouge). (Prix Cozès – France) Olga HELISOA

Locations of visitors to this page

 

TENIN’NY NAMANA
Sangan’asan’It. Hery RASOLO

- 14.12.2005, TANKAFATRA – MADAGASCAR AUTHENTIQUE

- 22.02.2007, RAKETA MENA (Cactus rouge).

Samy nahazo loka teo amin’ny sehatra iraisam-pirenena ireo vokatr’asany ireo (Cannes sy Rome hoa an’iry voalohany, Cozès (France) ho an’ity faharoa sns.).

Marihiko kely fanampiny – sao hadino – fa fony Itompokolahy mpiavy tao France dia nanatontosa sy namoaka ny gazety taratasy (karazana « samizdat » ) GISA AVO VAVA izy tamin’ny fotoan-tsarotra faramparan’ny 80s-fiandohandohan’ny 90s : fahasahiana sy fahatsilovana lehibe ireny !

Maneho ny fiarahako ory amin’ny fianakaviana aho ! – JC Rabeherifara, 24.09.2008

 

TEMOIGNAGE D’UN AMI
L’Ami Hery Rasolo, talentueux réalisateur malgache de films documentaires, nous a quitté.

Avec son accord à chaque fois, j’ai fait connaître sur les forums où je participe, les sorties de ses oeuvres. Pus tard, celles-ci ont été primées dans différents festivals à travers le monde (Cannes, Rome, Cozès etc.).

Mais je voudrais aussi que ne soit pas oublié que, quand il était étudiant en France, il publiait – dans les années 1980-1990 – un genre de « samizdat » titré GISA AVO VAVA (traduction libre : « L’Oie qui gueule »), courageux et d’une remarquable lucudité d’analyse !

Mes condoléances attristées et solidaires à la famille du défunt ! -  JC Rabeherifara, 24.09.2008

F. TURBO : Hehy sy fiainana an-davan’andro – Humoriste malgache raconte la vie quotidienne 24 septembre, 2008

Posté par rahelys dans : A visiter,Coup de coeur,Développement,Environnement,Humour malgache,mode de vie,Santé - Environnement,vie quotidienne , 1 commentaire

http://www.dailymotion.com/video/k5EH7zaVkPNQYV9IRg

« SAMIA ARY MANDRAY NY ANDRAIKINY AVY O ! »

GRG – Georgette RANIVOARIVELO Gabrielle : 1932-2008 Madagascar – HOMMAGES (Suite) 23 septembre, 2008

Posté par rahelys dans : A lire,Culture,Evénements HELI'S MADAGASCAR,Femme,Hommages,Identité malgache,Malagasy: Teny,poèmes,Solidarité , 1 commentaire

Hebergeur d'images

Georgette Ranivoarivelo Gabrielle – GRG (1932-2008)
Poety, mpanoratra, mpikabary, mpitoriteny, manandratra ny teny malagasy

*****
« On a surtout connu GRG à travers une émission de la Radio Madagascar,  « Feom-baliha mena masoandro » qu’elle a réalisée avec Ener Lalandy.

Elle a déjà publié plusieurs livres et a écrit dans des journaux, « Sakaizan’ny tanora »,  « Malagasy ara-drafitra », « Fisainana GRG tononkalo » et  « Fisainana GRG tantara sy sombin-tantara » …-  Annick Sedson, Les nouvelles, 22.09.2008 »

*****

Miarahaba,

Malahelo ny fo amam-panahy amin’izao fandaozan’Itompokovavy Georgette RANIVOARIVELO Gabrielle antsika izao.Mirary faherezana sy fiononana feno ho an’ny Fianakaviana manontolo aho sady mitondra amim-bavaka.

Indro misy tononkalo nosoratako ho fiombonam-po amam-panahy amin’izao fisarahana an-tany izao.  Fehezam-boninkazo atolotro an’i G. R. G.

Ramatoa RAHARIJAONA Marie-Angèle, Mpitandrina.

 

TONONKALO – POEME

BANGA ANAO

(Georgette RANIVOARIVELO Gabrielle  1932-2008)

 

« Maty i G. R. G. »,
Hoy ny feo re.
« Maty i G. R. G. »,
« Ramatoa Georgette RANIVOARIVELO Gabrielle e ! »

Mova tsy ny feon-dakolosy ny fandrenesana izany
Dia feon-dakolosy izay manaitra avy hatrany
Mampahatsiahy fa ny fiainana an-tany
Tsy mateza, eny mielina ihany
Mampitomany.

Mibosesika ao anaty mifanao tsy omby aloha
Ny momba azy rehetra, malahelo ery ny fo !
Vehivavy malagasy tena niavaka tokoa
Mpanoratra hafa kely koa
Mpikabary nahaliana
Nahay nampikoriana
Ny teny aok’izany
Ny Feom-baliha
Sy ny Valiha
Dia porofo
Fa nilofo
Hatrany
Teto an-tany
I G. R. G.

 

Ary angaha izany ihany ? Anisan’ny lisy,
Amin’ny lisy. Anisan’ny lisy,
Nanam-pinoana, dia finoana
Narahina asa ka niezaka
Tsy nitofezaka
Fa nijoro
Sy nanoro
Nefa nafoy
E reroy !

 

Andrarezin-diteratiora, nampakatra avo ny Faneva,
Nampamerovero hanitra ny kanto sy ny meva
Tsy niamboho adidy fa niezaka, nilofo
Ho fitaizana hatrany ny solofo
Sy ny dimby. Koa raha lasa
Izy ankehitriny, ny asa
Nataony hotsaroana
Tsy ho foana

 

Banga anao ny toerana ry Vehivavy mendri-piderana
Banga anao ny toerana.
Ianao namonjy ilay fitàna.
Isaorana ny Mpahary nampisy anao teto an-tany
Fahasoavan-dehibe ho an’ny taranaka izany
Fahasoavan-dehibe ny fandalovanao tety
Kintan-diteratiora namiratra ery.

Koa mandria am-piadanana
Nanana olona ka nanana
I Gasikara nisy anao
Ny taranaka
Hanaraka
Tsy hanary
Ny soa fihary
 

Ramatoa RAHARIJAONA Marie-Angèle,  Mpitandrina

22 septambra 2008, Frantsa

123

Lanaudière... moutons, caro... |
DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Faut-il considérer internet...
| Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013