navigation

Hery RASOLO:Producteur, cinéaste documentaire – Madagascar HOMMAGES 25 septembre, 2008

Posté par rahelys dans : Cinéma malgache,Culture,Hommages,Identité malgache , trackback

LASA i Hery RASOLO
Hebergeur d'images

Nodimandry ny 21 septambra 2008 tao Antananarivo – Madagasikara ary nalevina omaly alarobia 24 septambra tao Antananarivo ihany.

 

Miondrika eo anatrehan’It. Hery RASOLO izahay.
Reharehan’i Madagasikara eran-tany izy ary niezaka nitondra ny anjara birikiny teo amin’ny fanandratana avo an’i Madagasikara Tanindrazany.

MISAOTRA TOMPOKOLAHY !
MANDRIA AM-PIADANANA !

Mitondra eto ny fiarahana ory amin’ny fianakaviana manontolo
Sy mirary fampiononana feno azy ireo. – Olga HELISOA

*****

Hery RASOLO

décède le dimanche 21 Septembre 2008 à Antananarivo – Madagascar. Il a été enterré le mercredi 24 septembre à Antananarivo.

Nous saluons le patriotisme de ce grand talent de la cinématographie malgache.

MERCI MONSIEUR !

REPOSEZ EN PAIX  ! QUE LA TERRE VOUS SOIT LEGERE ! – Olga HELISOA

*****

 

Hery RASOLO 

Hebergeur d'images

Monsieur « IZANY S’IZANY VIDEO PRODUCTION – Madagascar »

« Madagascar authentique » ou « Dis-moi d’où tu viens et je saurai qui tu es ! »

« La richesse constituée en priorité par la culture et non le matérialisme à tout va ! »

Voilà en bref, qui est Hery RASOLO.

 

Hery RASOLO, économiste – informaticien de formation et autodidacte en matière de cinéma, s’est reconverti dans la production de films documentaires en 1997 après 15 années passées à l’étranger.
Hery Rasolo se consacre depuis 2002 à sa passion : la vidéo numérique. La réalisation de films institutionnels, lui permet de produire ses propres documentaires.

 

SES OEUVRES PRIMEES 

 

Hebergeur d'images

TANKAFATRA
En novembre 2005, au Festival du film d’Amiens Hery RASOLO a présenté le film documentaire « Tankafatra ».

Tout sur le rituel d’un « Famadihana » à travers de la vie des paysans de l’Imerina sur les hautes terres malgaches.

« Tankafatra » signifie « Lieu-où-est-laissé-un-message » ou l’étonnement de la main mise du christianisme sur les terres des Ancêtres.

RAKETA MENA

« Raketa mena » sorti en 2007, dernière œuvre de Hery Rasolo, un  film documentaire de 52 minutes, dont le sujet est la famine dans le Sud malgache, a reçu les critiques positives du public.

Puis est venue sa participation au festival Ciné Sud à Cozès, en France en 2007.

Hery Rasolo, encore relativement inconnu du public, est pourtant un réalisateur talentueux. Sa participation à diverses manifestations est sollicitée !

Sa participation au Festival international de films d’Afrique et des îles (Fiafi) a été également prévue pour le 7 octobre à l’île de la Réunion.

FILMOGRAPHIE

- 14.12.2005 TANKAFATRA – Madagascar authentique (Prix Cannes et Rome)

- 22.02.2007 RAKETA MENA (Cactus rouge). (Prix Cozès – France) Olga HELISOA

Locations of visitors to this page

 

TENIN’NY NAMANA
Sangan’asan’It. Hery RASOLO

- 14.12.2005, TANKAFATRA – MADAGASCAR AUTHENTIQUE

- 22.02.2007, RAKETA MENA (Cactus rouge).

Samy nahazo loka teo amin’ny sehatra iraisam-pirenena ireo vokatr’asany ireo (Cannes sy Rome hoa an’iry voalohany, Cozès (France) ho an’ity faharoa sns.).

Marihiko kely fanampiny – sao hadino – fa fony Itompokolahy mpiavy tao France dia nanatontosa sy namoaka ny gazety taratasy (karazana « samizdat » ) GISA AVO VAVA izy tamin’ny fotoan-tsarotra faramparan’ny 80s-fiandohandohan’ny 90s : fahasahiana sy fahatsilovana lehibe ireny !

Maneho ny fiarahako ory amin’ny fianakaviana aho ! – JC Rabeherifara, 24.09.2008

 

TEMOIGNAGE D’UN AMI
L’Ami Hery Rasolo, talentueux réalisateur malgache de films documentaires, nous a quitté.

Avec son accord à chaque fois, j’ai fait connaître sur les forums où je participe, les sorties de ses oeuvres. Pus tard, celles-ci ont été primées dans différents festivals à travers le monde (Cannes, Rome, Cozès etc.).

Mais je voudrais aussi que ne soit pas oublié que, quand il était étudiant en France, il publiait – dans les années 1980-1990 – un genre de « samizdat » titré GISA AVO VAVA (traduction libre : « L’Oie qui gueule »), courageux et d’une remarquable lucudité d’analyse !

Mes condoléances attristées et solidaires à la famille du défunt ! -  JC Rabeherifara, 24.09.2008

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Lanaudière... moutons, caro... |
DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Faut-il considérer internet...
| Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013