navigation

Aoka isika MALAGASY hifampitsimbina ka ho « Ny rariny ihany no rariny ! » 21 mai, 2010

Posté par rahelys dans : A méditer,Colonisation,dailymotion vidéo,Développement,Droits civiques,Droits homme,Mada au quotidien,Protection de Madagascar,Protection famille,Solidarité,Souveraineté nationale malgache,vie quotidienne , ajouter un commentaire

Les militaires ont besoin de vivre comme tout le monde !
Point de « mutinerie » à Madagascar ! SUITE

MAHANTRA, HAMPIJALIANA NY MALAGASY

HATR’IZAY KA HATR’IZAO !

Koa mba iza ihany no hitsinjo sy hiaro ny zon’ny Malagasy rehetra ?
Aoka tsy hafangaro amin’ny zavatra hafa ny fitakiana karama tsy azo mandritry ny volana maro

Aoka tsy hanaiky na hanao toy ireo manararao-paty vonona sy mampiasa basy sy tafondro raha vao mihetsika mitaky ny zony ny Malagasy …

 

FANGAHA RAHA…


Fangaha, raha …
Mitaky ny valin-kasasarany

Dia hatao hoe «Mpikomy » !

Mpanefa baiko isan-karazany
Na mety io, na mamo-doza

Dia hatao hoe «Mpikomy » !

Miandry vola hiainana
Hisakafon’ny ao an-trano
Hiakanjon’ireo zaza sy vady
Hianaran’Ikoto sy Ikala

Dia hatao hoe « Mpikomy » !

Fangaha, raha …
Miaramila, mpikaramam-pajakana
Dia tsy miaina, tsy mila vola,

Dia hatao hoe « Mpikomy » !

Miaramila, mpikaramam-panjakana
Dia zaza dondrona, tsy misy hasina
Tsy omena ny karamany…

Dia hatao hoe « mpikomy » !

Miaramila, mpikaramam-panjakana
Dia tsy olona fa fitaovana toy milina,
Tsy nofo tsy ra, tsy vady, tsy zanaka,

Dia hatao hoe « mpikomy »… !

Andohalika
ny ranom-bary…
Ela nieretana
Ela niforetana
Ela nanjakana

Tsia, tsy mikomy:
Mitaky ny zony !
Aza omena tsiny.

RAMANATANTARA, 21,05,2010

ANY HO ANY de Naly RAKOTOFIRINGA

http://www.dailymotion.com/video/x7c32w

Fahatsiarovana ireo zanak’i Madagasikara namohy aina 1947 29 mars, 2010

Posté par rahelys dans : Anniversaire,Colonisation,Développement,Droits civiques,Droits homme,Environnement,Histoire - Commémorations,Hommages,Identité malgache,Mondialisation,Patrimoine de Madagascar,poèmes,Solidarité,Souveraineté nationale malgache , ajouter un commentaire

TSINGERINTAONA HO FAHATSIAROVANA
IREO ZANAK’I MADAGASIKARA
NAMOHY AINA TAMIN’NY TAONA 1947

MADAGASIKARA 29 MARSA 1947 – 2010

 

MBA HIJORONAO OLOMBELONA
 

Aondreho ny loha, fo sy fanahy
Fantaro ary tsarovy fa maro
Namohy aina, havana, harena,
Noho ny fijorony Malagasy
Olon’afaka mpizaka tena.

Aondreho ny loha, fo sy fanahy
Tsarovy, ianaro ny mahery fo
Aza adino fa olon’afaka
Aza adino, maka andraikitra
Aza adino fa olombelona ianao.

Aza adino ireo namohy aina
Mba hijoronao olombelona
Fa tsy mpanambaka manao
Amboa dia misary zanakondry
Handrapaka mpiray rà aminao !

Aza adino ireo namohy aina
Mba hijoronao olombelona
Olombelona fa tsy saripotaka,
Mpanambaka, mangalatra,
Mivarotra ny tanindrazana !

Aza adino ireo namohy aina
Mba hijoronao olombelona
Mpiaro kely, mitsinjo mahantra,
Mpiaro ny Malagasy rehetra,
Mpiaro tanin’i Madagasikara !

RAMANATANTARA, Parisy, 29,03,2010
Image de prévisualisation YouTube

MADAGASCAR 29 mars 1947 – 2010 Le passé nous rattrape toujours 25 mars, 2010

Posté par rahelys dans : A méditer,Anniversaire,Colonisation,Coup de coeur,Développement,Droits civiques,Droits homme,Histoire - Commémorations,Identité malgache,Mondialisation,Patrimoine de Madagascar,Solidarité,Souveraineté nationale malgache , ajouter un commentaire

HO TSAROVAN’IREO FARA AMAN-DIMBY !

IN MEMORIAM !
« POUR QUE L’ON SE SOUVIENNE »

Au sein de notre monde globalisé actuel, l’anniversaire de MARS 1947 est plus que jamais
d’actualité car « A FORCE D’ENTERRER LE PASSE, C’EST LE PASSE QUI NOUS RATTRAPE »

SUITE

Image de prévisualisation YouTube

Locations of visitors to this page

 

L’EAU à Madagascar ou L’IMPUISSANCE d’un peuple à accéder à son émancipation ! 10 février, 2010

Posté par rahelys dans : A méditer,Colonisation,dailymotion vidéo,Développement,Droits civiques,Droits homme,handicap,Identité malgache,Mondialisation,Patrimoine de Madagascar,Protection de Madagascar,Protection famille,Solidarité,Souveraineté nationale malgache,vie quotidienne , ajouter un commentaire

Dans le monde, on lutte pour préserver ce qu’il y a de plus précieux pour la vie, pour la survie d’un peuple, d’une économie, d’une civilisation : Préserver l’eau !

L’EAU: dans le monde,  c’est la marque d’un niveau de vie élevé !

Qu’en est-il à Madagascar ?
A Madagascar, on « vend l’eau à l’étranger » malgré le manque chronique d’eau dans le pays, spécialement dans le sud, où les Malgaches souffrent cruellement du Kéré.

A Madagascar, on met en valeur les boissons sucrées dangereuses pour la santé publique.

A Madagascar, à chaque coin de rue, de route, de ville, de village, on laisse proliférer les petites épiceries bars = les fameux « épi-bars » où hommes, femmes, enfants se noient dans l’alcool .

C’est à croire que la grande île est coupée totalement des événements mondiaux mais… dans un contexte mondialisé (globalisé) avec l’évolution de la communication actuelle (internet, téléphone portale),  il n’y a aucune excuse…

http://www.dailymotion.com/video/xatqo8

Ces constats brefs mais « synthétiques » nous poussent à nous poser des questions fondamentales:

- Le problème de l’eau montre du doigt le statut et la place du peuple malgache au sein de la planète terre. En effet, jusqu’à nos jours, au sein de l’Histoire LE PEUPLE MALGACHE EST TOUJOURS MIS A L’ECART DU PROFIT et surtout DE LA GESTION DE SON PATRIMOINE.

Mais au fait, dans ces conditions, Existe-t-il « un peuple malgache émancipé ? »

Existe-t-il « un patrimoine pour le peuple malgache » ?

En bref, Existe-t-il « un peuple malgache souverain qui possède, gère, maîtrise sa vie socio-sanitaire, sa vie économique… « ?

Au risque d’être taxé de pratiquer un raisonnement simpliste par certains…
Il nous est impossible de ne pas relever ces quelques précisions pour nous inciter à la méditation.

En effet, quand on sait que les Malgaches figurent parmi les peuples les plus bricoleurs (ingénieux), les plus méticuleux, les plus patients au monde … On a la désagréable surprise de constater que les Malgaches figurent actuellement parmi les peuples les plus « pauvres » au monde … sur un sous-sol richissime !

CONCLUSION

A qui profite laisser-aller et laxisme généralisés et leurs conséquences néfastes qui rongent la grande île ?

O peuple malgache, à quand t’arrêteras-tu d’errer dans le désert de la survie pour te dresser en Homme responsable et te munir enfin de tes atouts  » te munir de la force de ta diversité » pour construire un monde responsable ! -  Olga HELISOA, Paris, 10/02/2010

ANNONCE – SOUTENANCE THESE : Enseignement histoire à Madagascar 9 février, 2009

Posté par rahelys dans : Colonisation,Culture,Développement,Enfance - Jeunesse,Histoire - Commémorations,Identité malgache,Souveraineté nationale malgache , ajouter un commentaire

de NELLY RANAIVO RABETOKOTANY 

Sujet : CONTRIBUTION A L’ETUDE DE L’ENSEIGNEMENT DU PASSE NATIONAL DANS LES ECOLES DE LA REPUBLIQUE : l’exemple malgache de 1960 à nos jours – historiographie, histoire nationale, histoire scolaire

Mardi 10 février 2009 – 14h00

Lieu : ECOLES DES HAUTES ETUDES AFRICAINES
(fond cour) Centre d’Etudes Africaines – 2ème étage
96 Boulevard Raspail 75006 Paris

1FF Le m2 DITES-VOUS, POUR ACQUERIR UN SITE BALNEAIRE 5 ETOILES ! 29 janvier, 2009

Posté par rahelys dans : A méditer,Colonisation,Environnement,Mondialisation,Patrimoine de Madagascar,Protection de Madagascar,Souveraineté nationale malgache , ajouter un commentaire

http://www.dailymotion.com/video/k3ovrKGyY3f2VQRvJM

Et l’on s’étonne que ça chauffe actuellement à Madagascar !

Toutes les transactions ont été menées en catimini …  Cocus, les Malgaches ont été  les derniers mis au courant !

Alors que de nombreux Malgaches sont solvables et ont largement les moyens d’acheter toutes les terres « chez eux » !

ll est légitime que ce soit d’abord, les Malgaches qui jouissent de leur patrie, y investissent ! Qu’ils aient des facilités pour mener à bien leur business chez eux. Mais non !

Il paraît que « C’est le meilleur moyen d’accéder à la modernisation, au développement durable » !

« Développement rapide etc… »  et… On a oublié une chose: « la terre est sacrée ! … et ces terres sont des PROPRIETES TRADITIONNELLES  de Malgaches ! »

Les propriétaires traditionnels n’ont que leurs yeux pour pleurer ! Ils deviennent « étrangers sur leurs terres » …

Ce scénario, c’est du déjà vu : chez les Indiens d’Amérique, les autochtones d’Australie…

Et cela n’est encore RIEN ! 

Histoire malgache : on vend l’eau de Madagascar ! Alors que le sud malgache souffre de sècheresse – ainsi de famine- chronique ! 9 décembre, 2008

Posté par rahelys dans : A méditer,Colonisation,Développement,Droits civiques,Droits homme,Environnement,Mondialisation,Patrimoine de Madagascar,Protection de Madagascar,Souveraineté nationale malgache , ajouter un commentaire

Et… C’est une compagnie étrangère qui gère l’eau nationale malgache…

De qui se moque-t-on ? !

http://www.madagascar-tribune.com/Amidy-any-Arabia,10227.html

****

 

RANON’NY FIRENENA MANONTOLO EO AM-PELATANAN’NY  » COMPANIA VAHINY »

Jereo ato http://www.aqueduc.info/spip.php?article244

Ary RANON’I MANANARA AMIDY ANY ARABIA ! 

Kanadiana no tompon’ilay orinasa ! « 1,25 dollar ny 4,6 mètres cubes,  230’000 m3 isan’andro no vokarina »Canadian Company to Take over Water Management in Madagascar  AQUAMAR » (Jereo ao :  moov  -  express mada)

 

FANONTANIANA MIPETRAKA

- Moa ve ny Malagasy hafaka hiteny raha hampiakarin’ity  « compagnie » ity ny vidin’ny rano ?

-Amin’izao fotoana sarotra mitranga eran-tany momba ny fitotonganan’ny lanjam-bola sy vidim-piainana miakatra izao – recession any amin’ny tany mandroso – dia ny mahantra ihany no mijaly !

- Ahoana ihany izy ity e ?
Inona no dikan’ny hoe « mitantana firenena » ?  » Mivarotra ny amin’ny ilay Firenena rehetra » ve ?

 » Moa ve ny zava-drehetra azo amidy ? »

- Raha Eny , dia Inona marina ity hatao hoe : Mivarotra ity ?

 

« PRIVATISATION » ARAKY NY FANAO MALAGASY ! HAFAKELY !
« PRIVATISATION » TSY NY TOMPON-TANY NO MITAVANA MIVANTANA NY VOLA AZO AMIN’NY »!

Samy misy tanjona tratrarina avokoa rahefa manao zavatra.

Ny zava-miseho aty Madagasikara amin’izao fotoana dia »privatisation » tsy ho tombom-tsoan’ny Malagasy mihintsy !

Aiza ve koa efa lazaina fa efa amidy ny ranon’ny Firenena malagasy= Misy vola miditra avy amin’ny rano izany ! Kanefa dia mbola TSY MANJAKA AMIN’NY RANO NY MALAGASY
fa mbola mandoha vola foana no sady mbola voafehy amin’ny fotoana hisotroana rano satria miandry ny fotoana hafahana milahatra mividy rano eny amin’ny pompy !  Tsy miasa ny mpamoha pompy rahefa alahady hariva ohatra ! LOZA  an !

http://www.dailymotion.com/video/k12ImvDusWwwIewqv4

QUI PRESERVE, PROTEGE LES INTERETS DU PEUPLE MALGACHE ? 29 novembre, 2008

Posté par rahelys dans : A méditer,Colonisation,Développement,Droits homme,Environnement,Identité malgache,Mondialisation,Protection de Madagascar,Solidarité , ajouter un commentaire

Le devoir et le rôle premiers du chef d’une Nation, d’un Peuple est de PRESERVER LES INTERETS DE CETTE NATION,  DE CE PEUPLE POUR LESQUELS IL A ETE INVESTIS et cela… de quelque manière que ce soit !

IL EST DONC LEGITIME QUE- LE PEUPLE, LA NATION MALGACHES EXIGENT LA PROTECTION DE LEURS INTERETS.

Nous EXIGEONS la protection des intérêts de Madagascar et de la Nation malgache par l’arrêt, la casse  de tous ces « contrats » qui ne sont que de nom mais qui sont en réalité des DONATIONS (dites de bonne entente) des RICHESSES MASSIVES NATIONALES MALGACHES AUX ETRANGERS (terres ancestrales, ressources minières et stratégiques diverses, sources d’eau potable…) AU DETRIMENT DE MADAGASCAR et DES MALGACHES.
A ceux qui veulent détourner les enjeux et insulter notre intelligence en disant qu’ »un contrat ne se casse pas », nous disons qu’entre autres… (par exemple) « La France a cassé le contrat du projet d’extraction minière à ciel ouvert de la montagne de KAW en 2007″.

Nous respectons tout le monde et les idées de chacun mais nous n’acceptons pas que l’on nous prenne pour ce que nous ne sommes pas !

Autrement dit: « UN CONTRAT PEUT SE FAIRE ET SE DEFAIRE » surtout si l’on se situe à un niveau où l’on est « maître de la situation »
A moins que… MADAGASCAR NE SOIT PLUS UNE NATION SOUVERAINE !

Nous aimerions tellement pouvoir dire le contraire mais jusqu’à maintenant tout semble prouver le contraire…

La réalité est que LES MULTINATIONALES PRESERVENT LEURS INTERETS mais QUI PRESERVE LES INTERETS DU PEUPLE MALGACHE ?

Et l’hypocrisie aux organismes internationaux qui regardent et laissent faire ! – Olga HELISOA

http://www.dailymotion.com/video/k3jnq94W72Qs8WI5kS

C’EST MA TERRE

On oublie un peu facilement

D’où l’on vient, d’où l’on part
Ca nous arrange de perdre
De temps en temps la mémoire.

Quand il y a danger
On regarde son voisin, c’est bizarre,
Sans voir qu’on l’a peut-être laissé
Trop longtemps à l’écart.

Y a-t-il un cœur qui s’élève
Pour qu’ tout le monde soit d’accord ?
Un cœur qui prenne la relève,
Quelqu’un qui vienne en renfort ?

{Refrain:}
C’est ma terre, où je m’assois
Ma rivière, l’eau que je bois
Qu’on n’y touche pas
C’est mes frères autour de moi
Mes repères et ma seule voie
Qu’on n’y touche pas

On n’alimente nos peurs qu’en détournant nos regards
De nos belles valeurs, qui ne serait pourtant qu’un devoir
Si l’on apprenait à se prendre la main, à se voir
Autrement que des inconnus qui ne font rien qu’des histoires

Y a-t-il un cœur qui s’élève
Pour qu’ tout le monde soit d’accord ?
Un cœur qui prenne la relève,
Quelqu’un qui vienne en renfort ?

{au Refrain, x2}

Paroles: Lionel Florence. Musique: Jeff Oricelli, Christophe Maé 2007 « Mon paradis »
© Warner Music France

 

ERITRERITRA

Sivifolo taona ?…
Azafady, etsy ange :
Malagasy ianao, Malagasy aho, Malagasy isika.
Tsy hambo sanatria fa tena Malagasy.
Malagasy ray sy reny sy miteny malagasy.
‘Ndeha atao hoe misy tsy miteny gasy
Satria teraka taty Andafy.
Ireny koa dia Malagasy.
Malagasy tsy miteny gasy.
Fidiny azy angaha izany ?
Ny tontolo nahabeazany no namolavola azy
Sy nanefy azy ho izao sy izatsy.

Dia ‘ndeha atao hoe nandeha ny fotoana
Nandeha ka nandeha, tsy hay natao ahoana.
Tsy hitahita akory dia dila ny folo taona
Nandeha ka nandeha, tsy hay natao ahoana.
Tsy hitahita akory dia dila ny roapolo taona.
Nandeha ka nandeha, tsy hay natao ahoana.
Tsy hitahita akory dia dila ny telopolo taona.
Nandeha ka nandeha, tsy hay natao ahoana…
Enimpolo taona sisa dia tapitra ny sivifolo taona.
Enimpolo taona nefa miriotra toy ny isan-taona.
Dia nitohy hatrany, nandeha ny fotoana
Nandeha ka nandeha, tsy hay natao ahoana.

Nony ela re ny ela telopolo taona intelo
No nifanolosolo teny. Firifiry no efa lasana ?
Dia ahoana ? Hanahoana amin’izay fotoana izay ?
Isika velona eto izao ve hanan-kambara indray ?
Mety efa ho any ambany rangolahy. Tsy eto intsony.
Sa iza no ho sahy hilaza fa mbola ho velona amin’izany
Ka hiaro ny tombon-tsoan’ny zafiafy sy ny zafindohalika ?
Ny ampitso zava-miafina. Dieny misy azo sorohina,
Tsy tsara ny mifampisorona. Sorohy e izay azo sorohina
Sao ny taranaka any aoriana no hiampanga sy halahelo !
Dieny mbola misy azo atao, jereo ny ho avin’ny taranaka.
Ny antsika ho vita ihany na dia eo aza ny kirizy.
Fa ny azy ireo kosa mba hanahoana ?
Alao ambony, alao ambany… Rehefa any aoriana any,
Moa ny taranaka hahalala hoe an’iza marina ny tany ?
Ho hay ve ny mety hitranga amin’izany fotoana izany ?

Raha sivifolo taona no hanajariana ny tany
Mety hitrandrahana azy koa… dia hanahoana ?
Eritrereto ihany lahy hisorohana ny nenina !
Ny nenina koa anie tsy eo aloha fa aoriana e !
Isika efa nody ho vovoka, hanenina inona aiza indray ?
Ny rangolahy aza angamba no handatsa amin’izay.
Isika efa nody ho vovoka, fa ny taranaka no hilonjy
« Ny vesatry ny tsy hay zakaina » ? Aza misy anie izany !…
Zon’izy ireo ny hiaina sambatra eo anivon’ny tontolony.
Zon’izy ireo ny hananana hambo mikasika ny tanindrazany
Sy ny loharano niaviany. Hanahoana ny taranaka ?
Hanahoana i Gasikara ? Sao hanjary rembin-tantely !
Sivifolo taona ? Tsy hay fefena ny eritreritra…

Antsiva, Frantsa, novambra 2008

14 OKTOBRA 2008 – 1958…50 TAONA IZAY !… NY REPOBLIKA MALAGASY VOALOHANY – IL Y A 50 ANS…La 1E REPUBLIQUE MALGACHE ! 15 octobre, 2008

Posté par rahelys dans : A lire,Anniversaire,Colonisation,Evénements HELI'S MADAGASCAR,Histoire - Commémorations,Identité malgache , ajouter un commentaire

MANAMARIKA NY TANTARAM-PIRENENA

Hebergeur d'images

Ao anatin’ny Repoblika fahatelo moa isika izao.

Tsara tokoa ny manamarika ny tantara ho an’ny taranaka. Mampalahelo fa toa tsy nisy fanamarihana azy ity any an-tanindrazana amin’ny fomba ofisialy.

Ny tenan’ny mpanoratra dia mbola tsy teraka raha teraka ity Repoblika voalohany ity, nefa tsy afaka ilaza fa tsy raharahiko izany satria izaho mbola tsy teraka tamin’izany. Iombonantsika Malagasy anefa ny tantara, ka tandremo mandraraka ilo mby an-doha. Misy lafiny ratsy sy lafiny tsara foana izany.

 

INONA IZANY « REPOBLIKA »  IZANY ? 

Tsotra kely ny valinteniko : Fitondrana mampitovy ny zo aman-kasin’ny tsirairay, mitsinjo ny soa iombonana (res publica) ary tsy ifandovana ny fifandimbiasam-pitondrana.

Tsy misy eo ambonin’ny lalàna. Avy tany amin’ny fanjakan’Andriamanjaka isan-karazany isika dia niditra tao amin’ny fanjanahantany ary niroso niditra ato amin’ny Repoblika.

Filohan’ny Repoblika efatra, Repoblika telo : Philbert Tsiranana, Didier Ratsiraka, Albert Zafy ary Marc Ravalomanana.

Ny mba ifampizarako fohy dia fohy amintsika dia tsiahy ho an’ireto taranaka ny tantara fohy nahaterahan’izany Repoblika izany.

Fintina e.Tsy an’ny PSD akory ny Repoblika Voalohany, na an’ny AREMA ny Repoblika Faharoa na an’ny UNDD na TIM ny Repoblika Fahatelo fa an’i Madagasikara. Tantara mipetraka. Izany no tokony ho izy amin’ny fanabeazana amin’ny maha- olom-pirenena. Ny mpitondra mandalo ihany fa i Madagasikara mietra sy ny vahoaka ao aminy.

TAORIAN’NY TOLONA TAONA1947 – TOE-TSAINA FENO HOROHORO
Nisy ny herisetra, aina maro nahafoy. Tokana no tanjona : Madagasikara Mahaleotena, fanafoanana ny fanjanahantany, ilay « loi d’annexion de 1896« . Ny hevitra no tsy mitovy amin’ny fitakiana izany.

Ao ireo mitaky ny fahaleovantena mangarahara ary haingana (toy ny MDRM…), ary ireo mitady fizakantena miaraka amin’ny LaFrantsa amin’ny fomba miadana mankany amin’ny fahaleovantena (toy ny PADESM…), ary ao ireo mitady fiarahana hatrany amin’ny Frantsa karazana federalista (Toy ny RFM na Regroupement Fédéral de Madagascar teraka ny taona 1955….) …

Diso fanantenana ireo olon-janantany taorian’ny ady lehibe voalohany satria lasa resabe ilay fampanantenana nataon’i Jeneraly De Gaulle tao Brazzaville nampanantena rivo -baovao eo amin’ny Frantsa sy ny zanataniny. Teo koa ny Dinan’ny San Francisco, loharanon’ny ONU izay mitaky ny fizakan-tenan’ny vahoaka (autodetermination du peuple), izay malaza tsy ihinanana toa vilian-tsahona.

REPOBLKA FAHA-4
Teto Frantsa dia nanangana ny Firaisambe Frantsay fa tsy nampiova ny fiainan-janantany.
Feno ady lahy politika fotsiny teto Frantsa.
Ny ady tany Vietnam ka niafara tamin’ny faharesen’ny Frantsay tao Dien Bien Phu ny volana mai 1954, sy tany Algérie ka niafara ny fiantsoana ny Jeneraly De Gaulle ho Président du Conseil volana  mai 1958 no azo lazaina fa nanafaingana ny raharaha politika taty Frantsa ka nampiova ny fifandraisan’ny Frantsa sy ny zanatany, niala aina ny Firaisambe Frantsay.
Teto Madagasikara koa nampisy fanantenana ho an’ny malagasy indray ny taratasy navoakan’ny Evekan’ny Madagasikara ny taona 1953 izay manohana ny fitakiana ny fahaleovantena ho an’ny Madagasikara.
François Mitterrand koa moa fony izy ministry ny tany Ampitan-dranomasina  ka nandalo taty Madagasikara ny volana janoary 1951 dia nikabary be tsy manome fanantenana fa betsaka ronono an-tavy no nataony tao amin’ny Assemblée Représentative izay nisy tamin’izany fotoana izany. Nisy koa ny Asemblées Pronviciales.

FITONDRANA SOSIALISTA – FEBROARY 1956
« Front Républicain »  nanao ilay Lalàna lasitra « Loi-cadre » izay Gaston Defferre no ministry ny tany Ampitan-dranomasina tamin’izany. Lany tao amin’ny Assemblée Nationale io Lalàn io ny  23 janoary 1956.
Nitondra fiovana teo amin’ny fiainam-politika taty amin’ny zanatany io satria nanamafy ny lalàna momba ny communes lany ny 18 novambra 1955 momba ny suffrage universel (fandatsahambato mivantana ataon’ny vahoaka) sy ny collège unique izany hoe : tsy misaraka intsony ny vazaha sy ny Malagasy dia nampiarina tany amin’ny fifidianana rehetra ( Assmblées locales).
Ny décret fampiharana io Lalàna io dia nivoaka ny volana febroary sy marsa 1957. Teraka ny Conseil Provincial ka nanana fahefana betsaka ny filohany. Ny Haut-Commissaire no mitondra ny Conseil du Gouvernement fa nihena ny fahefany.


MAI 1957 ASSEMBLEE REPRESENTATIVE

Nijoro ny governemanta voalohany tarihan’ny Haut-Commissaire izay André Soucadaux, ary Philibert Tsiranana no Lefitra, ry André Resampa no ministry ny Fanabeazana  sy ny Tanora ary Alfred Ramangasoavina no ministry ny vola sns…
PROVINCE DIEGO-SUAREZ teraka ka lasa 6 ny isan’ny Provinces eto Madagasikara.

Lasa fianaran-draharaha ny rafitra najoron’ity Lalàna ity, nanomana ireo mpanao politika malagasy izay vonona handray fahefana.
Tahak’izany ny fifidianana izay ho ben’ny tanàna tamin’ny 18 novambra 1956. Teto dia efa mba nanomana olona ihany ny Frantsay tamin’ny alalan’ny Antoko PSD ( teraka volana desambra 1956), izay nanao ny Kongresiny voalohany tao Mahajanga ny volana aogositra 1957, ary teraka ny gazetin’ny PSD La République (1957 -1972), Ny Ady Tsara (1957 – 1958) sns….
Ny mpanohitra ny Loi-Cadre kosa moa dia nanao ny Kongresiny tao Taomasina ny 2-3-4 mai 1958), mitaky ny ampijoroana ny République malgache unitaire et démocratique .
Teraka tamin’izany ny AKFM. I DE Gaulle moa rehefa tafaverina teo amin’ny fitondrana dia nampanao fitsapan-kevi-bahoaka hananganana ny Repoblika Frantsay fahadimy. Nampandeha haingana ny raharaha politika io satria nampanantena fiovana lehibe i De Gaulle raha mandresy ny « eny ».

FITSAPAN-KEVI-BAHOAKA 28 septambra 1958
Manenara Frantsa sy ny Firaisam-be Frantsay. Nandresy ny « eny », torak’izany koa teto Madagasikara (83%).

Voaresaka sahady moa ny hala-bato ho an’ny resy ary fifidianana malalaka ho an’ny mpandresy !!!! Rakotonirina Stanislas ben’ny tanàna malagasy voalohany tao Antananarivo moa nampanao « tsia » dia voahilika tao amin’ny Assemblée Constituante ary nosoloana an’i Gabriel Razafintsalama talen’ny gazety « Fandrosoam-baovao nampanao « eny ».

Satria moa ny Jeneraly De gaulle dia nampanantena fa hiova ny fifandraisan’ny Frantsa sy ny zanatany amin’ny alalan’ny Communauté.

Teraka ny 14 oktobra 1958 ny REPOBLIKA MALAGASY VOALOHANY

FANONTANIANA
Misy heviny ho an’ny Malagasy ve izany Repoblika izany eo amin’ny fiainany ?
Fantany ve ny soatoavina repoblikana ?

ELIASY Liva, mpandalina tantara, mpampianatra tantara kilasy madinika tany Madagasikara

 

*****

 

MAFY NY MANJO NY FIRENENA MALAGASY
Koa mino sy matoky izahay fa FANTANY NY ATAO HOE « soatoavina repoblikana »
ary raha sanatria aza « tsy fantany » izany dia HADISOAN’IZA ?

Misy mihevitra fa mora ny mitondra Firenena ampahantrana sy aletika anaty ny haizin’ny habadoana…Kanefa NIHOATRA IZANY NY FIRENENA MALAGASY koa tsy nanaiky ary tsy manaiky ny hiletika anaty ady an-trano, fankahalana fa miady amin’ny tsy fahampiana amin’ny fomba maro !

http://www.dailymotion.com/video/keMz4pbwXtr9eIgGqD

HATR’AIZA, RY GASIKARAKO ?

MIDERA ANAO AHO RY TANINDRAZAKO !
MIDERA ANAO AHO RY FIRENENA MALAGASY
AMIN’NY FAHENDRENAO sy ny FAHARETANAO
HATR’AIZA ?
HATR’AIZA NO HITONDRANA NY ZIOGANAO ?

HATR’AIZA IANAO VAO HAJAINA
AMIN’NY MAHA-OLO MANAN-KASINA
SARO-BIDY sy MENDRIKA ANAO ?
HATR’AIZA ?
RAMANATANTARA, Paris, 15.10.2008

 

Rêve de Galliéni ou Cauchemar des Malgaches 19 avril, 2008

Posté par rahelys dans : A lire,A visiter,Colonisation,Identité malgache , 2 commentaires

Rêve de Galliéni ou Cauchemar des Malgaches
Hebergeur d'images

A visiter http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article1304

Extrait de manuel scolaire sur

Administration militaire : la pacification (1896 -1905)

La pacification est la période pendant laquelle le général Gallieni rétablit la paix à Madagascar. Pour cela il utilise différentes méthodes :

  • Politique de la terre brûlée : pour obliger la population à se soumettre, on détruit leurs cultures et leurs villages.
  • Politique des races : il faut abattre la domination merina de l’époque.
  • Politique « diviser pour mieux régner » : il faut séparer les Malgaches pour créer une confusion.
  • Politique de la tâche d’huile : pacifier d’abord le centre et seulement après les autres régions pour arriver à tout Madagascar.

Cette pacification s’accompagne d’exécutions des chefs de mouvements de révolte pour terroriser la population. Les postes militaires ont été créés pour mieux contrôler la population.

JPEG - 26.8 ko
Trait d’héroïsme du général Gallieni à Madagascar, Le Petit Journal, 26 juin 1898.

 

Lanaudière... moutons, caro... |
DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Faut-il considérer internet...
| Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013