navigation

L’EAU à Madagascar ou L’IMPUISSANCE d’un peuple à accéder à son émancipation ! 10 février, 2010

Posté par rahelys dans : A méditer,Colonisation,dailymotion vidéo,Développement,Droits civiques,Droits homme,handicap,Identité malgache,Mondialisation,Patrimoine de Madagascar,Protection de Madagascar,Protection famille,Solidarité,Souveraineté nationale malgache,vie quotidienne , ajouter un commentaire

Dans le monde, on lutte pour préserver ce qu’il y a de plus précieux pour la vie, pour la survie d’un peuple, d’une économie, d’une civilisation : Préserver l’eau !

L’EAU: dans le monde,  c’est la marque d’un niveau de vie élevé !

Qu’en est-il à Madagascar ?
A Madagascar, on « vend l’eau à l’étranger » malgré le manque chronique d’eau dans le pays, spécialement dans le sud, où les Malgaches souffrent cruellement du Kéré.

A Madagascar, on met en valeur les boissons sucrées dangereuses pour la santé publique.

A Madagascar, à chaque coin de rue, de route, de ville, de village, on laisse proliférer les petites épiceries bars = les fameux « épi-bars » où hommes, femmes, enfants se noient dans l’alcool .

C’est à croire que la grande île est coupée totalement des événements mondiaux mais… dans un contexte mondialisé (globalisé) avec l’évolution de la communication actuelle (internet, téléphone portale),  il n’y a aucune excuse…

http://www.dailymotion.com/video/xatqo8

Ces constats brefs mais « synthétiques » nous poussent à nous poser des questions fondamentales:

- Le problème de l’eau montre du doigt le statut et la place du peuple malgache au sein de la planète terre. En effet, jusqu’à nos jours, au sein de l’Histoire LE PEUPLE MALGACHE EST TOUJOURS MIS A L’ECART DU PROFIT et surtout DE LA GESTION DE SON PATRIMOINE.

Mais au fait, dans ces conditions, Existe-t-il « un peuple malgache émancipé ? »

Existe-t-il « un patrimoine pour le peuple malgache » ?

En bref, Existe-t-il « un peuple malgache souverain qui possède, gère, maîtrise sa vie socio-sanitaire, sa vie économique… « ?

Au risque d’être taxé de pratiquer un raisonnement simpliste par certains…
Il nous est impossible de ne pas relever ces quelques précisions pour nous inciter à la méditation.

En effet, quand on sait que les Malgaches figurent parmi les peuples les plus bricoleurs (ingénieux), les plus méticuleux, les plus patients au monde … On a la désagréable surprise de constater que les Malgaches figurent actuellement parmi les peuples les plus « pauvres » au monde … sur un sous-sol richissime !

CONCLUSION

A qui profite laisser-aller et laxisme généralisés et leurs conséquences néfastes qui rongent la grande île ?

O peuple malgache, à quand t’arrêteras-tu d’errer dans le désert de la survie pour te dresser en Homme responsable et te munir enfin de tes atouts  » te munir de la force de ta diversité » pour construire un monde responsable ! -  Olga HELISOA, Paris, 10/02/2010

OUVERTURE JOURNEE SOLIDARITE INTERNATIONALE HELI’S MADAGASCAR 21.11.2009 MASSY 24 novembre, 2009

Posté par rahelys dans : Culture,Développement,Evénements HELI'S MADAGASCAR,Journée Internationale,Mondialisation,Patrimoine de Madagascar,poèmes,Solidarité , ajouter un commentaire

Hebergeur d'images « MADAGASCAR ILE CONTINENT OUVERT AU MONDE »

 

DISCOURS de Fredy JAOFERA

Vice-Président de l’Union des Poètes et Ecrivains Malgaches Havatsa-UPEM

section France

Samedi 21 Novembre 2009, Massy

Hebergeur d'images

 

JAOFERA SY NY TONONKALONY


Mesdames et Messieurs,


C’est avec beaucoup de joie et d’honneur que je prononce ce discours d’ouverture de la JOURNEE SOLIDARITE INTERNATIONALE que HELI’S MADAGASCAR a choisi par rapport à son logo « MADAGASCAR ILE CONTINENT OUVERT AU MONDE ».

Madagascar n’est pas une île qui se ferme sur elle-même. Madagascar n’est pas une île qui n’a pas besoin de la solidarité internationale car Madagascar est un pays qui a soif de l’inter-culturalité…

En effet, l’inter-culturalité est un ensemble de relations entre différentes cultures. Elle a une très grande importance dans ce monde où nous vivons pour mieux vivre et connaitre davantage autrui.

Elle est la relation juste et indispensable pour affermir les relations entre les pays malgré les différences; pour nouer les amitiés entre tous les peuples malgré les barrières et pour réussir le développement rêvé. Je prends aujourd’hui le cas de Madagascar avec la France par le biais de la CHORALE ST PAUL MASSY qui est en étroite collaboration avec nous, il y a déjà six ans. Je les remercie d’être parmi nous en mon nom personnel. J’espère vivement que leurs chants vont nous élever vers le royaume des Cieux et vers une joie immense. Je souhaite également qu’une collaboration durable règne pour les intérêts de nos deux pays et le respect mutuel de l’inter-culturalité puisque nous sommes dans la mondialisation.

HELI’S MADAGASCAR est une association qui ne cesse de faire connaître la culture malgache par des traductions des œuvres malgaches en français ou anglais, par des constructions de sitewebs pour les poètes et écrivains malgaches et enfin le fait de promouvoir les talents des enfants et des jeunes malgaches par la chanson, la danse et la musique…

Notre programme débutera sur « les formes d’érosion en lavaka et feux de brousse à Madagascar » en EXPOSITION PHOTOS ET BD, BD de Narimalala RAKOTOBE, suivie par une conférence et un concert avec les poèmes d’Antsiva et de Fredy JAOFERA membres de l’UPEM et de la musique, chansons malgaches par les jeunes de HELI’S MADAGASCAR.

Sur ce, je vous souhaite un très bon après-midi.

Merci de m’avoir accordé quelques minutes de votre attention.

RENDEZ-VOUS LE SAMEDI 21 NOVEMBRE 2009 16H00 – AUDITORIUM OPERA MASSY 7 novembre, 2009

Posté par rahelys dans : Culture,Développement,Environnement,Evénements HELI'S MADAGASCAR,Fêtes,Identité malgache,Mondialisation,poèmes,Solidarité,vie quotidienne , 1 commentaire

Hebergeur d'images MADAGASCAR ILE CONTINENT OUVERT AU MONDE

RENDEZ-VOUS le SAMEDI 21 NOVEMBRE 2009

- 16h00 à 21h00 à l’Auditorium Opéra Massy 91300 Massy

Programme

Discours ouverture par le poète FREDY JAOFERA

Formes d’érosion en LAVAKA et feux de brousse à Madagascar

*Exposition photos de Olga HELISOA et BD de Narimalala RAKOTOBE

*Conférence-débat

* Poèmes de ANTSIVA et F. JAOFERA

*Concert, variétés musicales de Madagascar

*Tombolas


POUR TOUS – ENTREE LIBRE (selon la limite des places disponibles)

Accès:

*Bus 197 Opéra Massy à prendre porte d’Orléans

*A6 Orly – Massy – Place de France – Opéra

*RER B St Rémy Les Chévreuses – Station Les Baconnets Puis Bus 119 et station Place de France

HELI’S MADAGASCAR – CHORALE ST PAUL MASSY : SOLIDARITE INTERCULTURALITE le 21 novembre 2009 AUDITORIUM Opéra Massy 2 novembre, 2009

Posté par rahelys dans : Culture,Développement,Environnement,Evénements HELI'S MADAGASCAR,Fêtes,Identité malgache,Journée Internationale,musique,poèmes,Solidarité , ajouter un commentaire

Hebergeur d'images MADAGASCAR ILE CONTINENT OUVERT AU MONDE

RENDEZ-VOUS le SAMEDI 21 NOVEMBRE 2009

- 16h00 à 21h00 à l’Auditorium Opéra Massy 91300 Massy

Programme

Discours ouverture par le poète FREDY JAOFERA

Formes d’érosion en LAVAKA et feux de brousse à Madagascar

*Exposition de photos et BD

*Conférence-débat

*Concert, poèmes, variétés musicales de Madagascar

*Tombolas


POUR TOUS – ENTREE LIBRE (selon la limite des places disponibles)

Accès:

*Bus 197 Opéra Massy à prendre porte d’Orléans

*A6 Orly – Massy – Place de France – Opéra

*RER B St Rémy Les Chévreuses – Station Les Baconnets Puis Bus 119 et station Place de France

BLOG « HELYS VIDEO » EN LIGNE 3 août, 2009

Posté par rahelys dans : A lire,A visiter,Culture,Développement,Evénements HELI'S MADAGASCAR,mode de vie,Mondialisation,Solidarité,vie quotidienne , 1 commentaire

Blog « Helys Vidéo » en ligne ce 3 août 2009. Dans ce blog vous avez l’essentiel de nos vidéos.

Blog de HELI’S MADAGASCAR E-ENSEIGNEMENT, il représente notre contribution au développement par le biais de l’éducation.

URL http://helisvideo.blogspot.com 

 
*****

 

Vohikala « Helys Vidéo »

FANDRAISANA ANJARA AMIN’NY FANDROSOANA ERAN-TANY

Noraketina ato amin’ity vohikala ity ny ankamaroan’ireo oronan-tsary « vidéos » natao ho fandraisana anjara amin’ny fampandrosoana amin’ny alàlan’ny fampianarana.

ROHY makao http://helisvideo.blogspot.comOlga HELISOA, 3 août 2009

NY SOA FIANATRA – PRENEZ-EN DE LA GRAINE ! 21 juin, 2009

Posté par rahelys dans : A méditer,Coup de coeur,Culture,Développement,Environnement,Mondialisation,musique,Santé - Environnement,Santé - Recherches,Santé publique,Solidarité , ajouter un commentaire

FAMBOLENA NATAO HAMALIFALY NY MARARY KA LASA FITAOVANA HITSABOANA AZY !

Naseho ho hitan’ny be sy ny maro tamin’ny zoma 19 jiona 2009 teo ny zaridaina kely namboarin’ny marary sy ny mpitsabo ao amin’ny toerana fitsaboana miankina amin’i Institut Curie ao Parisy.

Fambolena eny an-tafon’ny trano no misy azy io, natokana hitsangatsanganan’ny marary, ireo havana sy ny mpitsabo.

Ireo marary sy ny mpitsabo no mifandimby  mikarakara  izany zaridaina izany.
Kely tokoa izy io fa ny vokatra azo aminy no soa ankasitrahana !

Voalohany izao hetsika izao eo anivon’ny fitsaboana koa dia …Soa fianatra e ! - Olga HELISOA, 21 jiona 2009

http://www.dailymotion.com/video/x9n447


JARDIN THERAPEUTIQUE – JARDIN « GRAINE DE VIE »
Jardin GRAINE DE VIE est  localisé au sein de l’hôpital de l’Institut Curie à Paris.
C’est un jardin de terrasse destiné aux patients, leurs parents et le personnel de l’hôpital.

Le jardin est entretenu par le « comité Graine de vie » regroupant patients et membres du personnel soignant.
C’est une grande première.
Nos photos ont été prises lors de la visite inaugurale 19 juin 2009.
Musique originale « TOI » de CLAUDIUS CLJ. - Olga HELISOA, 21 juin 2009

LA VIE – Mère Theresa Prix Nobel de la Paix 1979 – NY FIAINANA 12 juin, 2009

Posté par rahelys dans : A méditer,Coup de coeur,Culture,Développement,Droits civiques,Droits homme,Enfance - Jeunesse,Environnement,Fêtes,Hommages,mode de vie,Mondialisation,poèmes,vie quotidienne , ajouter un commentaire

http://www.dailymotion.com/video/x9k6wq

« NY FIAINANA » – Arovy ny Fiainana fa sarobidy tokoa 

Tononkalon’i mère Thérésa.

Nahazo ny Loka Prix Nobel de la Paix taona 1979 izy noho ny fiainany natokany hanaovana asa soa ho an’ireo mahantra tany India.

Narindran’i Olga HELISOA miaraka amin’ny sarin’ny ankizy malagasy vitsivitsy sy hira.

*****
Poème « LA VIE » de mère Thérèsa, prix nobel de la Paix 1979 mis sur diaporama d’enfants de Madagascar, photos prises en 2008.
Réalisation Olga HELISOA, 2009

Musique originale « L’envol » de Jean Michel GUISIANO

(c) Copyright HELI’S MADAGASCAR 2009

MALNUTRITION A MADAGASCAR – 7 JUIN 2009 – FIGHT HUNGER : WALK THE WORLD – MARCHE CONTRE LA FAIM DES ENFANTS 6 juin, 2009

Posté par rahelys dans : Développement,Droits homme,Enfance - Jeunesse,Journée Internationale,mode de vie,Mondialisation,Protection de Madagascar,Santé publique,Sida,Solidarité,vie quotidienne , ajouter un commentaire

MALNUTRITION A MADAGASCAR – Extrait  ENQUÊTE – LES NOUVELLES.COM http://www.les-nouvelles.com

A SAVOIR !  sur la malnutrition  ( Enquête du 18/10/2007 )

Le programme alimentaire mondial (PAM) définit la malnutrition comme « un état dans lequel la fonction physique de l’individu est altérée au point qu’il ne peut plus assurer la bonne exécution de fonctions corporelles comme la croissance, la grossesse, la lactation, le travail physique, la résistance aux maladies et la guérison après celles-ci».

En fait, il y a plusieurs façons de décrire la malnutrition, mais ses causes sont généralement liées à l’ingestion d’aliments et aux maladies infectieuses, alors que les causes profondes concernent la sécurité alimentaire des ménages, l’accès aux services de santé et l’environnement sanitaire, et les facteurs liés à l’environnement social et des soins.

5% d’enfants malnutris 

Chez les enfants, la malnutrition est habituellement indiquée par des troubles de croissance. Les enfants sous-alimentés sont, pour leur âge, de petite stature et avec un poids corporel insuffisant. Ce qui est notamment le cas pour Madagascar où la malnutrition infantile survient très tôt, parfois même avant la naissance.

Environ 5% des enfants ont un poids insuffisant à la naissance (inférieur à 2,5 kg) et de ce fait, sont susceptibles de mourir durant le premier mois de leur vie, avec une probabilité deux fois supérieure à celle des enfants de poids normal (3,2 à 3,7 kg). La malnutrition n’est pas synonyme de manque de nourriture.

Un individu peut par exemple être exagérément suralimenté, sans souci d’équilibrage des macronutriments et micronutriments nécessaires pour la croissance. Pour dire que la malnutrition est le résultat d’un régime alimentaire déséquilibré exposant dangereusement l’individu à différentes maladies suite à un fonctionnement anormal des divers organes, a fortiori l’appareil digestif…

L’évolution de la malnutrition à Madagascar

A Madagascar, la malnutrition n’épargne aucune des 22 régions et touche aussi bien le milieu urbain que rural. Elle concerne la malnutrition protéino-énergétique et les carences dans les principaux micronutriments que sont la vitamine A, le fer et l’iode.

Bien que l’île dispose de potentialités agricoles, halieutiques mais aussi d’élevages importantes, la ration alimentaire reste déséquilibrée, monotone et peu diversifiée (trop de glucides, peu de protéines et pauvre en lipides) avec carence en vitamines et minéraux. L’alimentation des nourrissons et des jeunes enfants n’est conforme ni à la politique nationale, ni aux recommandations de l’OMS.

Même si la grande majorité des mères allaitent leurs enfants (95%), les aliments de complément au lait maternel sont non seulement introduits trop tôt, mais plus de deux tiers des enfants de moins de 3 ans reçoivent une alimentation de complément insuffisante en qualité et en quantité. La mauvaise pratique de l’allaitement maternel et l’inadéquation de l’alimentation de complément expliquent l’augmentation progressive des niveaux de malnutrition chez les enfants de moins de 2 ans.

Des chiffres inquiétants

La prévalence des maladies habituellement liées à la malnutrition reste encore élevée : maladies diarrhéiques (10%), fièvre (paludisme) (20%), infections respiratoires aigues (IRA) (9%), et rougeole (3,4%). La couverture vaccinale n’est que de 47% pour les enfants complètement vaccinés. Le taux d’utilisation de la planification familiale n’atteint que 27% sur l’ensemble du pays.

D’autre part, la prévalence du sida est passée de 0,02% en 1989 à 1,1% en 2003. A peine 35% de la population ont l’eau potable (77% en milieu rural contre 26% dans les centres urbains).

Beaucoup de ménages sont victimes de l’insécurité alimentaire : 59% en 1993 à 65% en 2001 (60% en milieu urbain et 67% en milieu rural). La disponibilité de viande et produits de pêche par habitant reste faible (respectivement 4,4 et 7kg/habitant), alors que les rendements agricoles le sont également pour une population à 80% rurale et dépendant d’une production vouée à l’autoconsommation…

Une question de santé publique

La malnutrition, une question de santé publique et socioéconomique qui touche une grande partie de la population, particulièrement les enfants, les femmes enceintes et allaitantes. Elle comporte notamment la malnutrition protéino-énergétique et les carences dans les principaux micronutriments à savoir la vitamine A, le fer et l’iode. Ces deux formes de malnutrition peuvent se manifester en même temps chez la même personne…

Les problèmes émergeants

L’apparition des maladies non transmissibles et du VIH/Sida constitue un problème à part favorisant la malnutrition.

Les maladies non transmissibles que sont le diabète, les maladies cardio-vasculaires et le cancer sont en fait les résultats d’une alimentation et d’un mode de vie malsains. Même si aucune enquête scientifique n’a encore été réalisée, les facteurs de risque comme l’obésité, la consommation des aliments riches en graisses et cholestérol, la surconsommation d’alcool et le tabagisme touchent de plus en plus la population malgache, notamment les couches économiquement aisées…

Pour le VIH/sida, la prévalence de la maladie est certes encore faible…
La transmission de la maladie de la mère à l’enfant durant la grossesse, l’accouchement et la période post-natale présentent des risques particuliers. Les parents vivant avec le sida sont par ailleurs plus exposés au risque de malnutrition, rendant de fait leurs enfants plus vulnérables encore. Enfin, la forte prévalence de la syphilis (15% des infections sexuellement transmissibles) chez 11% des femmes enceintes, conjuguée à la pauvreté ambiante, fragilise de plus en plus les gens. -  Ra-Elia, Les Nouvelles 18/10/2007

**********************************

FIGHT HUNGER : WALK THE WORLD

June 7, 2009 It will be held for example  in  Burkina Faso.

Come all and Walk the World, visit  http://www.lefaso.net/spip.php?article31970

**********************************
 

7 JUIN 2009 – MARCHE MONDIALE DE SOLIDARITE CONTRE LA FAIM DES ENFANTS
5e Edition
Où : Dans centaines de villes du monde
Objectif : Susciter la prise de conscience sur la faim des enfants et mobiliser des ressources pour contribuer à la couverture de leurs besoins alimentaires dans les cantines scolaires…
Organisateurs : Le Programme alimentaire mondial (PAM), en collaboration avec les ministères de l’Enseignement de base et de l’Alphabétisation des pays intéressés

Situation mondiale : Depuis 2008, le bilan des personnes sous-alimentées s’est alourdi du fait de la hausse des prix des denrées alimentaires et de la crise économique mondiale. Selon la FAO, ce nombre est de près d’un milliard, et 25 000 d’entre eux meurent de faim ou de pauvreté chaque jour.

A SAVOIR : 125 F CFA suffisent pour assurer un repas équilibré à un écolier par jour ; 21 500 F CFA suffisent pour nourrir un enfant scolarisé pendant toute une année scolaire
Source L’observateur – http://www.lobservateur.bf/spip.php?article11445

AROVY NY ANKIZY HO AVIN’NY FIRENENA – JOURNEE INTERNATIONALE ENFANTS DISPARUS 26 mai, 2009

Posté par rahelys dans : A méditer,dailymotion vidéo,Développement,Droits homme,Enfance - Jeunesse,Journée Internationale,Mondialisation,Protection famille,Solidarité,vie quotidienne , ajouter un commentaire

Isan’andro no tokony ho andro ho an’ny ankizy « tsy hita » na « very »…

Mailo isika ! Aoka hifandrimbona hiaro ny ankizy rehetra isika eo amin’ny lafim-piainana rehetra. Izy ireo no harena hoavin’ny firenenaOlga HELISOA, 26 mai 2009

http://www.dailymotion.com/video/x74tt6
Ce message pour :

- que les parents soient vigilants !

- être entendu des autorités policières et judiciaires

- les encourager à poursuivre leurs efforts dans la lutte contre les disparitions d’enfants.

- que les dirigeants des pays pauvres protègent leurs enfants

Une penssée pour ceux qui sont morts, ceux qui ne sont jamais revenus à la maison, une pensée pour les parents en peine !

Dieu protège les enfants du monde entier ! – Olga HELISOA, 26 mai 2009

http://www.dailymotion.com/video/x9e53g
Today is the a day where people around the world commemorate the missing children who have found their way home, remember those who have been victims of crime, and continue efforts to find those who are still missing.

The main purpose of this date is to encourage everyone to think about children who remain missing and to spread a message of hope.The issue of missing children is not only complex, but one of which no country is immune.
Meanwhile let’s do all we can to keep our children safe! - APACHE

« Les scavengers en Inde » de Marie NAUDASCHER Prix Daniel Pearl 2009 21 mai, 2009

Posté par rahelys dans : A méditer,Coup de coeur,Culture,Decouverte,Développement,mode de vie,Mondialisation , ajouter un commentaire

Le 20 mai 2009,  l’article sur « Les scavengers en Inde » de Marie NAUDASCHER, jeune étudiante en école de journalisme, Sciences Po à Paris a reçu le prix Daniel Pearl  2009 (3e place).

NOTRE VIDEO ICI

En tant qu’originaire de pays dits « pauvres », « en voie de développement » et vivant au 21e siècle, ce sujet nous intéresse au plus haut niveau.

Il évoque de nombreuses questions.

- « Scavenger », qu’est-ce que c’est ?

- Un « scavenger » est une personne dont le travail est de curer les toilettes, de transporter les excréments humains à mains nues. C’est un métier qui est effectué dans le cadre d’une tradition millénaire établie, basée sur le système de castes. Il est réservé à un groupe de personnes dont le travail se transmet de père en fils. C’est le groupe des « intouchables ».

- « Scavenger »,  » intouchable » sont des mots évocateurs qui recèlent des conditions socio-culturelles et économiques difficiles à démêler et au sein desquelles il est impossible de sortir, du moins si l’on est au pays: en Inde.

Le travail des « scavengers » est celui des plus ingrats et des plus méprisés qui soient.

Les « scavengers » sont des êtres marginalisés.

C’est un sujet difficile car tabou.fflaureat3.jpg

De par  l’originalité de son sujet, Marie Naudascher fait partie de ces rares personnes qui font un retour vers le journalisme de fond, un journalisme éducatif…

Nous lui adressons nos « félicitations » ! 

Bonne chance pour vos études et surtout bon courage car vous en aurez besoin si vous désirez poursuivre dans l’authentique.- Olga HELISOA, 21 mai 2009

12345...8

Lanaudière... moutons, caro... |
DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Faut-il considérer internet...
| Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013