navigation

THESE DE DOCTORAT en HISTOIRE et CIVILISATIONS 4 mars, 2009

Posté par rahelys dans : A lire,Culture,Histoire - Commémorations,Identité malgache,Recherches,Souveraineté nationale malgache , ajouter un commentaire

soutenue le 10 février 2009 à Paris à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) par

madame Nelly Ranaivo Rabetokotany

Hostingpics

« Contribution à l’étude de l’enseignement du passé national dans les écoles de la république : l’exemple malgache de 1960 à nos jours, historiographie, histoire nationale histoire scolaire«  est le titre de la thèse menée sous la direction de Elikia M’Bokolo Directeur d’Etudes à l’EHESS.

Elle est accompagnée de deux volumes d’annexes comprenant des textes officiels sur l’enseignement à Madagascar de 1960 à 2004, des recueils de témoignages et d’un corpus de quarante neuf manuels scolaires d’histoire, de géographie et d’instruction civique de Madagascar.
Le Jury de thèse, présidé par Pierre Kipré Professeur à l’Ecole Normale Supérieure d’Abidjan (Côte d’Ivoire), a été composé de Claude Allibert Professeur à l’INALCO, Lala Rarivomanantsoa Professeur à l’Université d’Antananarivo (Madagascar),  Elikia M’Bokolo Directeur d’Etudes à l’EHESS et de Catarina Madeira-Santos Maître de Conférences à l’EHESS, membres.

Lors de la présentation de ses travaux de recherche, menés depuis une quinzaine d’années, Nelly R. Rabetokotany a argumenté sur l’évolution synchronique de la fabrication de l’histoire,  la production des sources de l’histoire et  la transmission de l’histoire en milieu scolaire pré-universitaire.                                                                                                                                                                         La thèse a tenté de « décrypter » le processus de construction du contenu et de la matière des manuels scolaires d’histoire et de géographie en usage dans les écoles publiques malgaches depuis l’indépendance en se fondant sur l’évolution des régimes constitutionnels malgaches depuis 1960.

Elle constitue :

- Un état de l’historiographie contemporaine de Madagascar

- Une revue détaillée du cadre d’élaboration de l’histoire et de la géographie scolaires

Ces travaux de recherche ont permis de mettre :
- en lumière les caractères multi-temporels de l’Histoire malgache depuis 1960.
- en avant une démarche analytique où la réalité de l’histoire scolaire s’appuie sur l’argumentation historiographique prise comme le levain et sur l’histoire nationale déterminée comme la matrice.

Cet état des lieux contribue à la description de l’histoire scolaire malgache engagée par d’autres chercheurs.

Les travaux de Nelly Ranaivo Rabetokotany contribuent au traitement pédagogique de l’histoire nationale des régions et sous-régions du continent africain (un sujet soulevé par les grands auteurs de l’Histoire Générale de l’Afrique – Unesco).

La conclusion porte sur la poursuite d’un travail sérieux de production de manuels scolaires d’histoire à mettre au service du grand public des élèves du continent africain, la Grande Ile comprise, pour satisfaire un besoin urgent de ressourcement historique et non fantasmagorique.

La mention Très Honorable avec félicitations du Jury à l’unanimité, avec proposition de publication a été décernée aux travaux de recherche de Nelly R. Rabetokotany.

Lanaudière... moutons, caro... |
DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Faut-il considérer internet...
| Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013