navigation

MALNUTRITION A MADAGASCAR – 7 JUIN 2009 – FIGHT HUNGER : WALK THE WORLD – MARCHE CONTRE LA FAIM DES ENFANTS 6 juin, 2009

Posté par rahelys dans : Développement,Droits homme,Enfance - Jeunesse,Journée Internationale,mode de vie,Mondialisation,Protection de Madagascar,Santé publique,Sida,Solidarité,vie quotidienne , ajouter un commentaire

MALNUTRITION A MADAGASCAR – Extrait  ENQUÊTE – LES NOUVELLES.COM http://www.les-nouvelles.com

A SAVOIR !  sur la malnutrition  ( Enquête du 18/10/2007 )

Le programme alimentaire mondial (PAM) définit la malnutrition comme « un état dans lequel la fonction physique de l’individu est altérée au point qu’il ne peut plus assurer la bonne exécution de fonctions corporelles comme la croissance, la grossesse, la lactation, le travail physique, la résistance aux maladies et la guérison après celles-ci».

En fait, il y a plusieurs façons de décrire la malnutrition, mais ses causes sont généralement liées à l’ingestion d’aliments et aux maladies infectieuses, alors que les causes profondes concernent la sécurité alimentaire des ménages, l’accès aux services de santé et l’environnement sanitaire, et les facteurs liés à l’environnement social et des soins.

5% d’enfants malnutris 

Chez les enfants, la malnutrition est habituellement indiquée par des troubles de croissance. Les enfants sous-alimentés sont, pour leur âge, de petite stature et avec un poids corporel insuffisant. Ce qui est notamment le cas pour Madagascar où la malnutrition infantile survient très tôt, parfois même avant la naissance.

Environ 5% des enfants ont un poids insuffisant à la naissance (inférieur à 2,5 kg) et de ce fait, sont susceptibles de mourir durant le premier mois de leur vie, avec une probabilité deux fois supérieure à celle des enfants de poids normal (3,2 à 3,7 kg). La malnutrition n’est pas synonyme de manque de nourriture.

Un individu peut par exemple être exagérément suralimenté, sans souci d’équilibrage des macronutriments et micronutriments nécessaires pour la croissance. Pour dire que la malnutrition est le résultat d’un régime alimentaire déséquilibré exposant dangereusement l’individu à différentes maladies suite à un fonctionnement anormal des divers organes, a fortiori l’appareil digestif…

L’évolution de la malnutrition à Madagascar

A Madagascar, la malnutrition n’épargne aucune des 22 régions et touche aussi bien le milieu urbain que rural. Elle concerne la malnutrition protéino-énergétique et les carences dans les principaux micronutriments que sont la vitamine A, le fer et l’iode.

Bien que l’île dispose de potentialités agricoles, halieutiques mais aussi d’élevages importantes, la ration alimentaire reste déséquilibrée, monotone et peu diversifiée (trop de glucides, peu de protéines et pauvre en lipides) avec carence en vitamines et minéraux. L’alimentation des nourrissons et des jeunes enfants n’est conforme ni à la politique nationale, ni aux recommandations de l’OMS.

Même si la grande majorité des mères allaitent leurs enfants (95%), les aliments de complément au lait maternel sont non seulement introduits trop tôt, mais plus de deux tiers des enfants de moins de 3 ans reçoivent une alimentation de complément insuffisante en qualité et en quantité. La mauvaise pratique de l’allaitement maternel et l’inadéquation de l’alimentation de complément expliquent l’augmentation progressive des niveaux de malnutrition chez les enfants de moins de 2 ans.

Des chiffres inquiétants

La prévalence des maladies habituellement liées à la malnutrition reste encore élevée : maladies diarrhéiques (10%), fièvre (paludisme) (20%), infections respiratoires aigues (IRA) (9%), et rougeole (3,4%). La couverture vaccinale n’est que de 47% pour les enfants complètement vaccinés. Le taux d’utilisation de la planification familiale n’atteint que 27% sur l’ensemble du pays.

D’autre part, la prévalence du sida est passée de 0,02% en 1989 à 1,1% en 2003. A peine 35% de la population ont l’eau potable (77% en milieu rural contre 26% dans les centres urbains).

Beaucoup de ménages sont victimes de l’insécurité alimentaire : 59% en 1993 à 65% en 2001 (60% en milieu urbain et 67% en milieu rural). La disponibilité de viande et produits de pêche par habitant reste faible (respectivement 4,4 et 7kg/habitant), alors que les rendements agricoles le sont également pour une population à 80% rurale et dépendant d’une production vouée à l’autoconsommation…

Une question de santé publique

La malnutrition, une question de santé publique et socioéconomique qui touche une grande partie de la population, particulièrement les enfants, les femmes enceintes et allaitantes. Elle comporte notamment la malnutrition protéino-énergétique et les carences dans les principaux micronutriments à savoir la vitamine A, le fer et l’iode. Ces deux formes de malnutrition peuvent se manifester en même temps chez la même personne…

Les problèmes émergeants

L’apparition des maladies non transmissibles et du VIH/Sida constitue un problème à part favorisant la malnutrition.

Les maladies non transmissibles que sont le diabète, les maladies cardio-vasculaires et le cancer sont en fait les résultats d’une alimentation et d’un mode de vie malsains. Même si aucune enquête scientifique n’a encore été réalisée, les facteurs de risque comme l’obésité, la consommation des aliments riches en graisses et cholestérol, la surconsommation d’alcool et le tabagisme touchent de plus en plus la population malgache, notamment les couches économiquement aisées…

Pour le VIH/sida, la prévalence de la maladie est certes encore faible…
La transmission de la maladie de la mère à l’enfant durant la grossesse, l’accouchement et la période post-natale présentent des risques particuliers. Les parents vivant avec le sida sont par ailleurs plus exposés au risque de malnutrition, rendant de fait leurs enfants plus vulnérables encore. Enfin, la forte prévalence de la syphilis (15% des infections sexuellement transmissibles) chez 11% des femmes enceintes, conjuguée à la pauvreté ambiante, fragilise de plus en plus les gens. -  Ra-Elia, Les Nouvelles 18/10/2007

**********************************

FIGHT HUNGER : WALK THE WORLD

June 7, 2009 It will be held for example  in  Burkina Faso.

Come all and Walk the World, visit  http://www.lefaso.net/spip.php?article31970

**********************************
 

7 JUIN 2009 – MARCHE MONDIALE DE SOLIDARITE CONTRE LA FAIM DES ENFANTS
5e Edition
Où : Dans centaines de villes du monde
Objectif : Susciter la prise de conscience sur la faim des enfants et mobiliser des ressources pour contribuer à la couverture de leurs besoins alimentaires dans les cantines scolaires…
Organisateurs : Le Programme alimentaire mondial (PAM), en collaboration avec les ministères de l’Enseignement de base et de l’Alphabétisation des pays intéressés

Situation mondiale : Depuis 2008, le bilan des personnes sous-alimentées s’est alourdi du fait de la hausse des prix des denrées alimentaires et de la crise économique mondiale. Selon la FAO, ce nombre est de près d’un milliard, et 25 000 d’entre eux meurent de faim ou de pauvreté chaque jour.

A SAVOIR : 125 F CFA suffisent pour assurer un repas équilibré à un écolier par jour ; 21 500 F CFA suffisent pour nourrir un enfant scolarisé pendant toute une année scolaire
Source L’observateur – http://www.lobservateur.bf/spip.php?article11445

MOMBA NY SIDA, TSARA HO FANTATRA ! – SIDA : LABOS : NORD-SUD ! 16 janvier, 2009

Posté par rahelys dans : A méditer,Mondialisation,Protection famille,Santé - Recherches,Santé publique,Sida,Solidarité , ajouter un commentaire

Ny olombelona ve fitaovana entina mampandroso ny fikaroana fotsiny ?
NY FIKAROANA ? Vola ihany ve ? Aiza ny MAHA-OLOMBELONA ?

Jereo ato

http://helismadagascar.blogspot.com

 
Tests Sida ?  Etique ? Lois ?  – Place de l’HUMANISME dans la jungle des labos

BON A  SAVOIR !

Voi ICI

http://helismadagascar.blogspot.com

MADAGASCAR : ENFANTS et VIH 12 janvier, 2009

Posté par rahelys dans : Protection famille,Santé publique,Sida,Solidarité,vie quotidienne , ajouter un commentaire


PROGRAMME A LONG TERME « SAUVONS LES ENFANTS »

Lutte contre le sida, une lutte de tous les jours  – Voir tout le texte dans http://helismadagascar.blogspot.com

For Unite for World AIDS Day – This is my badge and my paper « IN MADAGASCAR : SAVE THE CHILDREN » ! – Olga HELISOA, 11.01.09

SITUATION ALARMANTE, ENCORE D’ACTUALITE EN 2009

A Madagascar, ce sont les enfants âgés de moins de 14 ans qui sont les plus touchés par la pandémie du sida…(en 2003) -  Voir LE JIR du 27.02.03 qui reprend le rapport du bureau de l’U.N.I.C.E.F. à Madagascar.

« Tant qu’il y a vie, il y a Espoir, c’est de là que l’on puise la force pour lutter , il faut des amis, du soutien et lutter, marcher ensemble. » Extrait de la traduction faite par Olga HELISOA de la chanson de DAMA « Herezo »  ( ENCOURAGE LES !).

C’est une chanson écrite par DAMA du groupe Mahaleo, dédiée aux porteurs du SIDApour les encourager, les supporter. – Olga HELISOA, 11.01.2009

« Encore faut-il voir le partage de responsabilité de la misère qui sévit sur 80% de la population malagasy » 3 décembre, 2008

Posté par rahelys dans : A méditer,Enfance - Jeunesse,Prostitution,Protection famille,Santé publique,Sida,Solidarité , ajouter un commentaire

dit Mahazoasy Roger – Président de la Délégation Spéciale de la Commune Urbaine de Nosy-Be.
Réponse à  « Emission “Enquête et Révélations” - TF1 – mardi 9 décembre 2008 à 22:40

sur le TOURISME SEXUEL FRANCAIS A MADAGASCAR »

*****

Il dit:

En tant que premier Responsable de la Commune Urbaine de Nosy-Be, je me dois de dire ce que je pense sur cet article.

(Voir article

LE TOURISME SEXUEL FRANÇAIS A MADAGASCAR
Emission “Enquête et Révélations” - TF1 – mardi 9 décembre 2008 à 22:40)

 

Dans toutes les destinations touristiques du monde, des effets de l’attrait d’argent facile existent. Je figure parmi des personnes qui luttent contre ce fléau, comme la pédophilie, le VIH/Sida, l’exploitation sexuelles des mineurs depuis plusieurs années.

Fermer les yeux, non!  Non et encore Non!
Nous menons des actions depuis plusieurs années avec les Réseaux de protection de l’enfance, le Gouvernement, les Organismes internationaux comme l’UNICEF, le BIT, le Projet PIC, le CRS, le SE/CNLS, l’OMS, l’ONUSIDA et tant d’autres pour apporter des remèdes drastiques et pragmatiques pour lutter contre ces fléaux qui minent la vie des familles. Aussi préciser que ce sont des français, je pense que c’est trop de dire que cette nationalité. L’Etat a engagé des mesures draconiennes pour l’insécurité et surtout le contrôle des touristes et résidents pour assoir un climat sain et serein pour tout le monde.

Il est facile de critiquer les autorités et élus. Encore faut-il voir le partage de responsabilité de la misère qui sévit sur 80% de la population malagasy. 48 ans, que ce Pays a eu son Indépendance, qu’avons-nous fait tous? les Pays amis qui ont été là pour corriger les erreurs débutants, les Responsables étatiques et élus. On agît et vraiment, avec amour de notre Patrie et la future génération. Il faudrait apporter des solutions durables et pragmatiques mais ne plus critiquer pour détruire une destination qui monte et Dieu sait ce que font les acteurs (opérateurs, population, état, commune, projets/programmes) pour celà. Proposez-nous des solutions pérennes, ceux qui n’ont pas ce problème.
Nous avons une loi assez dure sur le tourisme sexuel. Apportez vos contribution car nous vivons sur la même planète Terre. Nos problèmes sont les vôtre.

Agissons ensemble.

Merci de la diffusion.

Mahazoasy Roger – Président de la Délégation Spéciale de la Commune Urbaine de Nosy-Be.
Veloma

 

LE SIDA TUE ! PROTEGEONS-NOUS et PARLEZ-EN A VOS ENFANTS ! Attention aux touristes ! 1 décembre, 2008

Posté par rahelys dans : A méditer,Culture,Enfance - Jeunesse,Journée Internationale,Mondialisation,Prostitution,Protection famille,Santé - Environnement,Santé publique,Sida,Solidarité,vie quotidienne , ajouter un commentaire

SIDA, épidémie d’envergure mondiale, n’est pas encore guérissable.

PROTEGEONS NOS ENFANTS !
LES PREVENIR DES GRANDES PERSONNES QUI CROIENT POUVOIR TOUT ACHETER !

LEUR APPRENDRE A DIRE « NON » car  La vie est précieuse – Le sida s’attrape à tout âge !

http://www.dailymotion.com/video/kb5X6wOLM3lPNY5B1D
LE SIDA TUE !
http://www.dailymotion.com/video/k5JabYalzkxl5upA4z

Message du Dr Piot à l’occasion de la Journée mondiale SIDA
http://www.dailymotion.com/video/k45yaO3k6421qfR8c7

 

LE TOURISME SEXUEL FRANÇAIS A MADAGASCAR
Emission “Enquête et Révélations” - TF1 – mardi 9 décembre 2008 à 22:40

Résumé
Côté pile, une île paradisiaque, qui accueille chaque année 400.000 touristes, dont une majorité de Français, amoureux de plongée et de nature sauvage. Côté face, un pays rongé par la misère, Madagascar est devenu un haut lieu du tourisme sexuel.

« Enquêtes et révélations » démontre comment, à Nosy Be, un îlot de rêve situé au nord de Madagascar, des milliers de touristes français débarquent chaque année dans l’unique but de profiter de jeunes filles, qui n’hésitent pas à se prostituer pour quelques euros. Comment une telle situation est-elle possible, au vu et au su des autorités ? Seraient-elles tentées de fermer les yeux devant cette manne financière ?
L’équipe a recueilli le témoignage exceptionnel de ces touristes pervers et de ces jeunes filles, poussées dans leurs bras par la misère. Touristes français sans scrupules, loi du silence des autorités locales, complicité de l’industrie touristique : Enquêtes et Révélations dénonce le scandale du tourisme sexuel français à Madagascar
http://www.dailymotion.com/video/k68nnbIww8iQielz0b

Lanaudière... moutons, caro... |
DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Faut-il considérer internet...
| Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013